Ukraine : la spectaculaire contre-offensive des forces de Kiev

Attaques de drones, pertes humaines… Le point sur la situation en Ukraine

M.C avec AFP
Publié le 6 décembre 2022 à 7h26
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'Ukraine a été frappée par des missiles russes, qui ont tué deux personnes.
L'Union européenne a décidé de fixer un seuil maximal de 60 dollars pour le baril de pétrole russe.
Retour sur les faits de ces 24 dernières heures.

Lundi 5 décembre, l'Ukraine a été frappée par une nouvelle salve meurtrière de missiles russes, entraînant des coupures de courant et d'eau et le décès de deux personnes. Des bases aériennes russes ont été ciblés, selon Moscou, par des drones ukrainiens, causant la mort d'au moins trois soldats russes. La rédaction de TF1info fait le point sur les faits marquants du conflit ces 24 dernières heures. 

Zelensky, personnalité de l'année. Le président ukrainien a été élu par le quotidien The Financial Times "personnalité de l'année". "Je suis plus responsable que courageux", a commenté le principal intéressé, avant de poursuivre : "Je déteste laisser tomber les gens"

Le pétrole, une vive inquiétude

Le tarif du baril fixé. L'Union européenne a décidé de fixer, dès ce lundi, un seuil maximal de 60 dollars pour le baril de pétrole russe, et de décréter un embargo sur ses approvisionnements par la voie maritime. Pour l'heure, il ne faut pas craindre une hausse des tarifs des carburants ni même des pénuries, selon Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières.

L'offensive russe se poursuit, malgré tout. Le plafonnement du prix du pétrole russe, décidé par les pays occidentaux, n'aura pas d'impact sur l'offensive de Moscou en Ukraine, a assuré le Kremlin lundi 5 décembre. Face à cette situation, l'économie russe "a toutes les capacités nécessaires" pour financer l'offensive militaire, a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "De telles mesures n'auront pas d'impact" sur l'intervention, a-t-il précisé. Il a cependant averti sur les conséquences de ce plafonnement du prix, mettant en garde contre une "déstabilisation" du marché mondial de l'énergie.

Panique en Ukraine

Alertes aériennes. Selon l'Ukraine, une attaque aérienne d'ampleur a été lancée par la Russie. Des alertes aériennes retentissent dans plusieurs régions du pays, dont à Kiev, où de fortes explosions ont été entendues. "Les missiles ont déjà été lancés", a déclaré Yuriy Ihnat, un porte-parole de l'armée de l'air."N'ignorez pas l'alerte", a déclaré Andriy Yermak, chef du personnel présidentiel ukrainien.

Deux morts en Ukraine. Alors que les alertes antiaériennes résonnent à travers l'Ukraine, les autorités ont annoncé la mort de deux personnes dans une frappe, qui a visé le sud du pays. Le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne a indiqué, sur Telegram, que les frappes avaient fait au moins deux morts et trois blessés, dont un enfant.

Coupures d'eau et d'électricité. Suites aux multiples frappes russes survenues partout sur le territoire ukrainien, des coupures d'eau et d'électricité ont été observées dans plusieurs villes du pays, selon les autorités. C'est le cas de Kryvyï Rig, dans le centre de l'Ukraine, à Odessa, Mykolaïv, et dans la région de Soumy.

De nouveaux courriers piégés. Trois lettres contenant des "yeux d'animaux", adressées à des représentations diplomatiques ukrainiennes en Espagne, ont été interceptées lundi, a-t-on appris auprès d'une source policière. Des faits qui se sont produits quelques jours seulement après l'explosion d'une lettre piégée dans l'ambassade ukrainienne en Espagne.

"Les services de sécurité des services postaux ont détecté et intercepté ce matin trois courriers suspects, adressés à l'ambassade d'Ukraine à Madrid et aux consulats du pays à Barcelone et Malaga", est-il indiqué. "Par leurs caractéristiques, ces envois sont similaires à ceux reçus vendredi dernier par l'ambassade d'Ukraine à Madrid, ainsi que par d'autres consulats et ambassades du pays dans d'autres villes européennes", a poursuivi cette source.

Contre-attaque

L'Ukraine est aux aguets. La défense antiaérienne ukrainienne a "abattu la plupart des missiles" tirés par l'armée russe lundi, a assuré le président Volodymyr Zelensky, même si plusieurs impacts ont été enregistrés. "Les ingénieurs en énergie ont déjà commencé à rétablir l'électricité. Notre peuple n'abandonne jamais", a déclaré M. Zelensky sur Instagram.

Lire aussi

L'Ukraine contre-attaque. Deux bases aériennes russes, situées dans le centre du pays, ont été ciblées par des drones ukrainiens qui ont fait trois morts, selon le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Lundi 5 décembre, dans la matinée, "le régime de Kiev (...) a tenté d'effectuer des frappes avec des drones de conception soviétique sur la base aérienne de Diaguilevo dans la région de Riazan et celle d'Enguels dans la région de Saratov", indique le communiqué. Trois militaires russes "ont été mortellement blessés" dans ces attaques, selon la même source. De son côté, Kiev n'a pas confirmé ces informations.


M.C avec AFP

Tout
TF1 Info