Guerre en Ukraine : Boris Johnson dénonce la "folie historique" de Vladimir Poutine

Publié le 3 mai 2022 à 15h15

Source : TF1 Info

Le Premier ministre britannique s'est exprimé ce mardi devant le Parlement ukrainien.
Boris Johnson s'en est pris à Vladimir Poutine, un "leader qui réagit avec la peur" et "commet des erreurs catastrophiques".

Boris Johnson pas tendre avec Vladimir Poutine. Près de dix semaines après le début de l'invasion russe, le Premier ministre britannique s'est exprimé ce mardi devant le Parlement ukrainien, en visioconférence. Il en a profité pour tacler sévèrement le président russe, qui s'entretenait au même moment avec le chef de l'État français, Emmanuel Macron.

"Poutine continue à mettre en œuvre sa campagne grotesque et illégale pour prendre et tenir le territoire ukrainien", a d'abord déploré Boris Johnson. "Le Kremlin commet une erreur fondamentale et terrible dans ses calculs, l'Ukraine a raison de se battre. Certains pensaient que la propagande du Kremlin était vraie, que l'armée russe serait irrésistible, que Kiev tomberait en quelques jours." Or, les troupes russes n'ont pas pris le contrôle de la capitale ukrainienne et se concentrent désormais sur le Donbass, la région de l'est du pays.

"Les carcasses des tanks russes sont des monuments à la mémoire de sa folie"

"Vous avez battu l'armée russe à Kiev, accompli l'une des plus grandes victoires militaires du 21e siècle, mais vous avez atteint quelque chose d'encore plus profond et plus significatif : vous avez exposé la folie historique qui s'est emparée de Poutine", a déclaré le chef du gouvernement britannique. Boris Johnson, rappelant sa "fierté" d'être "ami" avec les Ukrainiens, les a appelés à continuer la résistance, car "l'Ukraine va gagner".

"Lorsqu'un leader réagit avec la peur, n'écoute pas les critiques et refuse d'avoir une presse libre, il commet des erreurs catastrophiques", a encore lancé le dirigeant conservateur. "L'erreur de Poutine était d'envahir l'Ukraine, les carcasses des tanks russes sont des monuments à la mémoire de sa folie. [...] Vous avez détruit le mythe de l'invincibilité de Poutine et vous avez écrit un des chapitres les plus glorieux de l'histoire militaire et de la vie de votre pays."


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info