VIDÉO - Les plans de l'incroyable réseau de tunnels secrets sous le palais secret de Poutine

par A. LG
Publié le 18 mai 2023 à 11h22, mis à jour le 20 mai 2023 à 11h11

Source : TF1 Info

Le média Insider révèle que des tunnels très équipés relient le supposé palais de Poutine à la mer Noire.
L'un d'eux mesurerait 40 mètres, selon les plans détaillés joints à l'enquête publiée ce jeudi.
Il pourrait s'agir d'un poste de commandement de secours, avancent des ingénieurs.

L'affaire du "Palais de Poutine" avait enflammé la Russie en 2021. Ce jeudi, de nouvelles révélations viennent enrichir l'enquête initiale diffusée à l'époque sur le compte YouTube de l'opposant russe Alexeï Navalny, enregistrée avant l'arrestation de ce dernier. Selon le média Insider, des souterrains extrêmement équipés relient en effet le luxueux complexe à la mer Noire, plans détaillés à l'appui.

Ces derniers étaient disponibles pendant près de six années sur le site du constructeur de tunnels, sans doute désireux d'exposer son savoir-faire. Effacés en 2016, ils ont récemment été repartagés sur la Toile, avant d'être analysés par Business Insider.

Un ascenseur reliant les tunnels

Dans le détail, on apprend qu'il existe notamment un tunnel supérieur de 40 mètres de long et un tunnel inférieur de 60 mètres de long rejoignant la mer Noire, les deux étant reliés par un ascenseur. Un troisième tunnel, perpendiculaire aux deux autres, relie lui le complexe à la route. Or, tous sont équipés de nombreux câbles dédiés à l'éclairage ou encore la fibre, mais aussi à l'arrivée d'eau. 

De quoi faire penser à certains observateurs, dont un ingénieur interrogé par Insider, que ces souterrains s'apparenteraient plus à un poste de commandement de secours qu'à de simples tunnels d'évacuation.

Selon Alexeï Navalny, la demeure et son parc de 7800 hectares, estimés à 1,12 milliard d'euros, serait celle de Vladimir Poutine. Mais le président russe, lui, a toujours nié catégoriquement tout lien avec cette propriété construite par l'architecte Lanfranco Cirillo. Une version étayée par les déclarations de ce dernier qui, dans une interview accordée à la télévision italienne en avril 2022, avait déclaré que le bâtiment avait été commandé par un groupe privé.


A. LG

Tout
TF1 Info