L'info passée au crible
Verif'

Ce document prouve-t-il que l'Ukraine mobilise des adolescents pour faire la guerre ?

Publié le 23 janvier 2023 à 18h54
JT Perso

Source : TF1 Info

L'Ukraine ferait appel à des mineurs pour contrer l'invasion russe.
Cette rumeur née sur Telegram s'appuie sur une prétendue "convocation" d'un adolescent de 16 ans.
Le document est un faux.

Le désespoir ukrainien serait tel que désormais, les plus jeunes hommes seraient appelés au combat. C'est, en substance, le message diffusé depuis quelques jours sur des chaines pro-russes. "L'Ukraine commence à délivrer des convocations à des adolescents", prévient ainsi une publication sur Telegram. Mise en ligne le 10 janvier, elle est accompagnée de la photo du document en question. "Zelensky se battra jusqu'au dernier Ukrainien, y compris les femmes, j'en suis sûr", poursuit l'auteur du message, un certain Yevgeny Lisitsyn, correspondant militaire propagandiste en chef de l'agence de presse ANNA News, appelant "toutes les mères" à se mobiliser contre l'armée de Kiev. Nous avons décrypté ce document vu des centaines de milliers de fois.

De nombreuses erreurs

Selon ce cliché, cette convocation aurait été envoyée le 8 janvier 2023 à Stepanenko Vasylovych, né en 2006 et résidant à Belaya Tserkov, dans la région de Kiev. Elle appelle le jeune homme à se rendre au "commissariat militaire" de sa ville. Si ce document reprend les codes d'une convocation formelle, son auteur y a glissé de nombreuses erreurs. Nous avons en effet retrouvé le modèle officiel de ces convocations, fixé par décret. Et comme le montrent les deux images ci-dessous, on note plusieurs inexactitudes. 

Dès la première ligne, la version officielle du document demande à ce que soient inscrits les "nom, prénom et patronyme (le cas échéant) du destinataire", quand sa version sur Telegram ne demande que les "nom, prénom et patronyme du destinataire". Plus étonnant encore, la liste des documents à fournir au commissariat est incomplète. Le faux document oublie ainsi de mentionner la nationalité ukrainienne du passeport ainsi que la nécessité de se présenter avec son "certificat d'attribution d'un numéro d'immatriculation de contribuable". 

La fausse convocation publiée en ligne (gauche) possède de nombreuses différences avec la version officialisée par décret (à droite)
La fausse convocation publiée en ligne (gauche) possède de nombreuses différences avec la version officialisée par décret (à droite) - Captures d'écran / Les Vérificateurs

Tout laisse donc penser qu'il s'agit d'une fausse convocation, créée de toute pièce pour alimenter la rumeur. Une hypothèse confirmée par le tampon utilisé sur l'image diffusée par les internautes. Alors qu'il doit venir certifier l'authenticité du document, celui-ci le décrédibilise. Car on distingue l'inscription (en ukrainien) "ЄДРПОУ 09620951". Or, une recherche sur YouControl, une plateforme en ligne qui permet la vérification des numéros d'identification, montre que ce code appartient au commissariat militaire de l'Oblast de Kirovohrad. Soit, à plus de 300 kilomètres du lieu où aurait été délivré cette convocation factice.

Lire aussi

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info