Ukraine : la guerre du froid

Coupures d'électricité, nouvelle aide britannique… Le point sur la situation en Ukraine

Publié le 28 novembre 2022 à 6h47
JT Perso

Source : Le JT

Selon le fournisseur ukrainien Ukrenergo, le pays a actuellement assez d'électricité pour couvrir 80% de ses besoins malgré les coupures de courant.
Le ministère britannique de la Défense a confirmé ce dimanche l'envoi d'une nouvelle aide militaire en Ukraine.
Les faits marquants des dernières 24 heures.

Des chutes de neige importantes sont tombées à Kiev ce dimanche, alors que la situation énergétique de l'Ukraine reste très précaire. Les autorités ukrainiennes rétablissent progressivement le courant, aidées par la reconnexion des quatre centrales nucléaires du pays, mais des millions de personnes restent à cette heure sans chauffage ni électricité après les frappes aériennes russes sur des infrastructures. Pour éviter de telles situations, des pays voisins ont décidé d'envoyer des générateurs électriques et autres équipements. C'est le cas de la France, avec l'envoi de 100 appareils. 

80% des besoins du pays sont couverts en électricité. L'électricité a partiellement été restaurée dans la ville libérée de Kherson, selon le gouverneur de la région, Yaroslav Yanushevych, cité par The Kyiv Independent. 17% des foyers sont désormais de nouveau raccordés au réseau. Selon le fournisseur ukrainien Ukrenergo, le pays a actuellement assez d'électricité pour couvrir 80% de ses besoins.

Bombardement. Deux civils sont morts ce dimanche dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, après un bombardement russe, rapportent les médias ukrainiens, dont le Kyiv Independent. Une autre personne a été blessée et quatre maisons ont été détruites dans la même frappe.

Vers un retrait russe de Zaporijjia ?

Nouvelle aide britannique. Le ministère britannique de la Défense a confirmé ce dimanche l'envoi d'une nouvelle aide militaire en Ukraine. Deux missiles antichars Brimstone vont notamment être donnés à l'armée ukrainienne. "Dans le cadre de son programme d'aide, le Royaume-Uni a fourni des missiles Brimstone 2, un missile à guidage de précision, aux forces armées ukrainiennes. Cette aide a joué un rôle crucial dans le blocage des avancées russes", s'est félicité le ministère de la Défense britannique sur son compte Twitter.

Centrale de Zaporijia. Selon Petro Kotin, directeur d'Energoatom, la Compagnie nationale de production d'énergie nucléaire d'Ukraine, les Russes seraient sur le point de se retirer de la centrale nucléaire, occupée depuis le début de l'invasion. "Depuis plusieurs semaines, nous recevons des informations faisant état de signes qui indiqueraient qu'ils se prépareraient à quitter la centrale", a-t-il affirmé à la télévision ukrainienne.

Lire aussi

La santé des réfugiés ukrainiens inquiète. La santé physique et mentale des réfugiés ukrainiens vivant sur des navires à Glasgow et à Édimbourg, appelés "camps de réfugiés flottants", suscite l'inquiétude. Comme le relève l'Observer, des résidents sont actuellement en quarantaine alors qu'ils présentent des symptômes de la scarlatine, tandis que d'autres alertent sur l'accès compliqué à l'école pour leurs enfants. Certaines des cabines de l'un des navires n'auraient pas de fenêtres et les plus de 1000 réfugiés à bord ne seraient pas autorisés à se promener à l'extérieur, selon le média écossais.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info