En difficulté en Ukraine, Poutine choisit l'escalade

Ukraine : début de la bataille du Donbass, Kharkiv de nouveau bombardée... Le point sur la situation

A.P. avec AFP
Publié le 19 avril 2022 à 6h37, mis à jour le 19 avril 2022 à 8h03
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé lundi le début de l'offensive russe contre l'est de l'Ukraine.
Au moins huit civils ont été tués lors de bombardements russes dans les régions de Donestk et Lougansk.
Les faits marquants de ces 24 dernières heures.

Des civils tués, des dépôts d'armes détruits : au 54e jour de la guerre, les combats dans l'est de l'Ukraine marquent, selon les autorités ukrainiennes, le début de la grande offensive russe dans la région, alors que Volodymyr Zelensky a appelé son pays à ne rien lâcher.

"Nous pouvons maintenant affirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, pour laquelle ils se préparent depuis longtemps. Une très grande partie de l'ensemble de l'armée russe est désormais consacrée à cette offensive", a déclaré le chef de l'État dans un discours retransmis sur Telegram.

Zelensky annonce le début de "la bataille pour le Donbass". "Nous pouvons maintenant affirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, pour laquelle elles se préparent depuis longtemps. Une très grande partie de l'ensemble de l'armée russe est désormais consacrée à cette offensive", a-t-il déclaré dans un discours retransmis sur Telegram. "Peu importe combien de soldats russes sont amenés jusqu'ici, nous combattrons. Nous nous défendrons", a-t-il clamé. Peu avant, le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï avait annoncé, lui aussi, le début de l'offensive des troupes russes contre l'est de l'Ukraine. Au moins 8 civils tués par des frappes russes dans l'est de l'Ukraine.

Lviv pris pour cible

 Sept morts dans de "puissantes" frappe. Au moins sept personnes ont été tuées et onze autres blessées dans de "puissantes" frappes russes lundi sur Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales. "Cinq puissantes frappes de missiles d'un coup sur l'infrastructure civile de la vieille ville européenne de Lviv", a annoncé sur Twitter Mikhaïlo Podoliak, conseiller du président Volodymyr Zelensky.

Kharkiv de nouveau bombardée, trois morts. Des bombardements russes sur Kharkiv, grande ville du nord-est de l'Ukraine, ont fait au moins trois morts lundi, ont annoncé les autorités locales, au lendemain de frappes ayant déjà fait six morts. Selon le Parquet régional, un obus tombé en fin de matinée sur un terrain de jeu pour enfants dans une zone résidentielle a provoqué la mort d'un homme et d'une femme et endommagé des immeubles.

Des nouvelles armes américaines acheminées en Ukraine

Les nouvelles armes américaines pour l'Ukraine commencent à arriver. Les premières cargaisons de la nouvelle tranche d'aide militaire américaine pour l'Ukraine sont déjà arrivées aux frontières du pays pour être remises à l'armée ukrainienne, a indiqué lundi le Pentagone. "Quatre vols sont arrivés des Etats-Unis hier dans la région, avec divers équipements", a annoncé un haut responsable du ministère américain de la Défense ayant requis l'anonymat. 

Discussions entre l'ONU et Erdogan pour créer un "groupe de contact humanitaire". Le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths, a annoncé lundi qu'il verrait cette semaine en Turquie le président turc Recep Tayyip Erdogan pour pousser à la création "d'un groupe de contact humanitaire" réunissant l'Ukraine et la Russie.

Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui l'Ukraine, selon l'Onu. Plus de 4,9 millions d'Ukrainiens ont fui leur pays 54 jours après l'invasion ordonnée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février, selon les chiffres publiés lundi par le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés. Le HCR recensait lundi exactement 4.934.415 réfugiés ukrainiens, soit 65.396 de plus que lors du précédent pointage dimanche.

Lire aussi

Biden ne prévoit pas d'aller en Ukraine, indique la Maison Blanche. Le président américain Joe Biden ne prévoit pas d'aller en Ukraine prochainement, en dépit du souhait en ce sens de son homologue Volodymyr Zelensky, a indiqué la Maison Blanche lundi. "Il n'est pas prévu que le président s'y rende, permettez-moi de le répéter", a assuré la porte-parole de l'exécutif américain Jen Psaki lors d'une conférence de presse.


A.P. avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info