Ukraine : onze mois de guerre

Guerre en Ukraine : "À un moment donné, il faudra revenir autour d'une table de négociations", juge Macron

A. Lo.
Publié le 7 novembre 2022 à 21h29
JT Perso

Source : TF1 Info

Présent en Égypte pour l'ouverture de la COP27, Emmanuel Macron a été interrogé sur la situation en Ukraine.
S'il a assuré le pays envahi du soutien de la France, le chef de l'État a répété qu'il faudrait revenir à des négociations "à un moment donné".
Ce moment et les conditions seront néanmoins décidés par l'Ukraine, selon le président.

La reprise des négociations est-elle possible ?  Lors d'une conférence de presse dans le cadre de la COP 27 en Égypte, Emmanuel Macron a été interrogé sur le conflit en Ukraine qui dure maintenant depuis plus de huit mois. L'occasion pour le chef de l'État de redire l'engagement de la France pour le pays envahi par la Russie, tout en assurant que l'Ukraine devrait "à un moment donné" reprendre les négociations pour mettre fin au conflit.

Le contexte actuel ne permet pas d'avoir des explications opérationnelles à ce sujet

Emmanuel Macron

"Je reste convaincu pour ma part et je l'assume, même dans ce moment, à un moment donné, il faudra revenir autour d'une table de négociations", a déclaré le président français, ajoutant néanmoins que cela devait pouvoir "se faire dans des conditions et dans un moment qui seront choisis par l'Ukraine".

Le président français a cependant rappelé qu'il était "précipité de donner des pré-conditions complètement radicales" au vu des "fortes tensions sur le terrain", évoquant notamment les coupures de courant et d'eau que font vivre aux Ukrainiens les frappes russes quotidiennes sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes. "Le contexte actuel ne permet pas d'avoir des explications opérationnelles à ce sujet", a répété le chef de l'État.

Lire aussi

Ces déclarations interviennent alors qu'Emmanuel Macron avait déjà évoqué ce retour aux négociations lors de son discours en ouverture d'un sommet de la paix à Rome, organisé par la communauté Sant'Egidio. Ce weekend, le Washington Post a par ailleurs révélé que si l'administration de Joe Biden soutenait fortement l'Ukraine financièrement et matériellement, elle encouragerait également le président Volodymyr Zelensky à négocier avec son homologue russe. Cette demande viserait surtout à garantir le soutien des puissances occidentales si le conflit venait à se prolonger.


A. Lo.

Tout
TF1 Info