Guerre en Ukraine : la traque des oligarques russes

Joe Biden veut liquider et transférer à l'Ukraine les avoirs russes saisis

Léa COUPAU avec l'AFP
Publié le 28 avril 2022 à 19h21
JT Perso

Source : TF1 Info

Le président américain souhaite que les avoirs saisis soient utilisés pour aider financièrement l'Ukraine.
Depuis le début de la guerre, Washington a sanctionné des navires et avions pour une valeur de plus d'un milliard.
La capitale américaine a également gelé des centaines de millions de dollars d'avoirs d'élites russes.

Les États-Unis font monter la pression contre Moscou. Ce jeudi 28 avril, Joe Biden a proposé la liquidation des avoirs d'oligarques russes pour compenser les dégâts subis par l'Ukraine. Le président américain a également demandé une rallonge de 33 milliards de dollars pour l'Ukraine, dont 20 milliards aideront à l'achat d'armes, en plus des milliards déjà envoyés à l'Ukraine.

Utiliser "l'argent sale" des Russes

Cette proposition marque véritablement un durcissement de la position occidentale contre Moscou. Car pour l'instant, aucun allié n'est allé aussi loin contre l'élite russe. Seul le Canada a esquissé l'idée : face à la presse, mercredi, Justin Trudeau avait annoncé vouloir devenir le premier pays du G7 à liquider les actifs russes pour financer l'aide à l'Ukraine. À ce jeu-là, les "États-Unis ne peuvent pas rester à l'écart" a insisté Joe Biden à la Maison Blanche.

Depuis le début de la guerre, Washington a déjà fourni pour plus de 3 milliards de dollars d'armement à l'Ukraine. Et pour Kiev, cette aide est urgente : plus de deux mois après le début du conflit, la Russie a redoublé ses assauts sur le sud et l'est du pays, qui subissaient encore, ce jeudi, un feu nourri de bombes. Et, après s'être cantonné à des armes vues comme défensives, les États-Unis ne retiennent plus leurs coups, envoyant désormais artillerie, hélicoptères et drones à l'armée ukrainienne. Il s'agirait maintenant d'utiliser "l'argent sale" des Russes pour participer à l'effort de guerre.

30 milliards de dollars d'avoirs saisis

Selon les chiffres de la Commission européenne, début avril, les pays de l'Union européenne (UE) ont saisi à ce jour plus de 30 milliards de dollars d'avoirs russes, dont près de 7 milliards en biens de luxe appartenant aux oligarques. Parmi lesquels, des yachts, des œuvres d'art, de l'immobilier et des hélicoptères.

Pour leur part, les États-Unis ont "sanctionné et bloqué des navires et avions pour une valeur de plus d'un milliard, ainsi que gelé des centaines de millions de dollars d'avoirs d'élites russes sur des comptes américains". Et, ce mois-ci, l'Espagne a accédé à une requête américaine visant à saisir un superyacht d'une valeur de 90 millions de dollars, appartenant au milliardaire russe Viktor Vekselberg, un proche allié du président Vladimir Poutine.

Lire aussi

Aussi, les mesures punitives ne devraient pas faiblir, assume Joe Biden. "La Russie est une kleptocratie et ces gens agissent de manière extrêmement immorale (...) mais jamais, l'agression russe ne l'emportera pas. Vladimir Poutine, vous ne dominerez pas l'Ukraine", a-t-il lâché à la Maison Blanche. Il a par ailleurs promis de continuer à "sévir" contre les manœuvres "d'évitement des sanctions" en renforçant les capacités américaines d'investigations et de poursuites contre les oligarques tentés de s'y soustraire.


Léa COUPAU avec l'AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info