Ukraine : neuf mois de guerre

"Une question de survie" : l'OMS met en garde contre un hiver "menaçant la vie" de millions d'Ukrainiens

F.R avec AFP
Publié le 21 novembre 2022 à 19h04
JT Perso

Source : JT 20h WE

La Russie frappe, depuis plusieurs semaines, les installations énergétiques ukrainiennes.
En conséquence, l'hiver s'annonce très rude en Ukraine, comme le craint l'OMS.
"Cet hiver sera une question de survie", prévient l'organisation.

L'OMS tire la sonnette d'alarme. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu ce lundi 21 novembre que l'hiver menacera la vie de millions d'Ukrainiens, après une série de frappes russes dévastatrices sur les infrastructures énergétiques du pays.

"Cet hiver mettra en danger la vie de millions de personnes en Ukraine (...) Pour faire simple, cet hiver sera une question de survie", a déclaré aux journalistes Hans Kluge, le directeur régional de l'OMS pour l'Europe. "Les dommages à l'infrastructure énergétique ukrainienne ont déjà des effets dévastateurs sur le système de santé et sur la santé de la population", a-t-il ajouté.

"Violation manifeste" du droit international humanitaire

Selon lui, l'OMS a enregistré plus de 700 attaques contre des établissements de santé ukrainiens depuis le début de l'invasion russe en février, ce qui constitue selon lui "une violation manifeste" du droit international humanitaire. Cela signifie que "des centaines d'hôpitaux et d'établissements de santé ne sont plus pleinement opérationnels", a-t-il déclaré. "Nous nous attendons à ce que deux à trois millions de personnes supplémentaires quittent leur maison à la recherche de chaleur et de sécurité".

"Elles seront confrontées à d'importants problèmes de santé, dont des infections respiratoires telles que le Covid-19, la pneumonie, la grippe et un risque grave de diphtérie et de rougeole dans une population sous-vaccinée", a détaillé Hans Kluge. 

Lire aussi

Depuis plusieurs semaines, les attaques russes contre les infrastructures énergétiques laissent de nombreux Ukrainiens sans électricité et sans eau chaude pour passer l'hiver. Vendredi, le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal, avait indiqué que "près de la moitié" des infrastructures énergétiques d'Ukraine étaient "hors d'état de fonctionner" à la suite d'une série de frappes russes depuis début octobre.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait déclaré que dix-sept provinces et la capitale Kiev étaient touchées par des coupures de courant, mais que les ingénieurs travaillaient à réparer le réseau électrique et que les pannes devenaient moins fréquentes. Pour faire face, Kiev a réclamé à l'Union européenne un "soutien supplémentaire" pour passer l'hiver.


F.R avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info