Ukraine : neuf mois de guerre

La Finlande se ferme aux Russes, une nouvelle fuite sur Nord Stream… Le point sur la situation en Ukraine

Justine Briquet-Moreno avec AFP
Publié le 30 septembre 2022 à 6h16
JT Perso

Source : TF1 Info

La Finlande ferme ses frontières pour les Russes disposant uniquement de visas touristiques.
La Russie se prépare à annexer quatre régions ukrainiennes.
Une quatrième fuite est identifiée en mer Baltique sur les gazoducs Nord Stream, visés par un sabotage présumé.
Les faits marquants des dernières 24 heures.

Les Russes qui ne disposent que d'un visa touristique ne pourront plus traverser la frontière finlandaise, a annoncé ce jeudi 29 septembre le gouvernement. Entre le 19 et le 25 septembre, le pays a comptabilisé l'entrée de 30.000 citoyens russes sur son territoire. L'annonce intervient la veille de l'annexion de quatre régions ukrainiennes par Moscou. Pendant ce temps, une quatrième fuite a été détectée sur le gazoduc Nord Stream 2.

La Finlande ferme ses frontières aux Russes munis d'un visa touristique

Jeudi  29 septembre, minuit (23 heures en France), les frontières finlandaises sont officiellement fermées aux citoyens russes munis de visas de tourisme européen de l’espace Schengen. Cette annonce du gouvernement nordique fait suite à la hausse des entrées russes en Finlande. 

"La décision vise à empêcher complètement la situation actuelle de tourisme russe en Finlande et le transit lié à travers le pays", a expliqué le ministre finlandais des Affaires étrangères, Pekka Haavisto. L’annonce par Vladimir Poutine d'une mobilisation partielle avec le rappel de 300.000 réservistes a inévitablement entraîné une augmentation du nombre de départs en direction de la Finlande. De fait, ces traversées ont eu "un impact significatif" sur la décision de la Finlande.

Annexion de quatre régions ukrainiennes par le Kremlin

Le pouvoir russe a annoncé, jeudi 29 septembre, qu’elle confirmait vendredi l’annexion de quatre territoires ukrainiens occupés par l'armée russes. L'annonce intervient après l'organisation de "référendums" d'annexion dans les régions de Donetsk, Lougansk dans l’Est, Kherson et Zaporijia dans le Sud. "Une cérémonie de signature d’accords sur l’entrée des nouveaux territoires dans la Fédération de Russie se tiendra demain à 15 h au Kremlin", selon Dmitri Peskov. Vladimir Poutine, quant à lui, va prononcer un "long discours" lors de l'événement.

Lire aussi

Une quatrième fuite sur les gazoducs Nord Stream

Les garde-côtes suédois ont révélé qu'une quatrième fuite a été identifiée en mer Baltique sur les gazoducs Nord Stream visés selon l'Otan par des actes de sabotage "irresponsables", ce jeudi 29 septembre. Ces installations sont censées permettre l'envoi de gaz russe en Europe. De son côté, Moscou se retranche derrière la nécessité d'une "enquête".  Il a été précisé que les deux fuites du côté suédois étaient situées "à proximité" l'une de l'autre. Jusqu’ici, les deux États avaient fait état d’une fuite côté suédois, mais aussi de deux fuites côté danois.

Ce "sabotage" pourrait sonner la fin des deux gazoducs. Interrogés par TF1info, les spécialistes sont "très pessimistes concernant l'état des gazoducs" selon Ludovic Leroy, ingénieur dans le groupe IFP Énergies nouvelles (IFPEN). "Vu l'ampleur des fuites de gaz et la taille des bulles qui remontent à la surface, on soupçonne fortement que les pipelines aient été éventrés et il semble qu'ils soient désormais perdus", a-t-il détaillé. 


Justine Briquet-Moreno avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info