Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : Sloviansk, prochaine bataille cruciale ?

Yohan ROBLIN
Publié le 7 avril 2022 à 15h58
JT Perso

Source : TF1 Info

Les forces russes, repositionnées à l'Est de l'Ukraine, préparent une attaque massive sur le Donbass.
Cela fait de Sloviansk un champ de bataille "potentiellement crucial" dans les semaines à venir.
Le contrôle de la ville, encore marquée par les intenses combats de 2014, présente un intérêt stratégique.

Ce pourrait être "la prochaine bataille cruciale" du conflit militaire en Ukraine. Depuis le repli de l'armée russe, le 25 mars dernier, les régions à l'Est sont sur le qui-vive. Après l'échec de la "guerre éclair", qui consistait à prendre le contrôle de Kiev, Vladimir Poutine a revu sa stratégie en érigeant le Donbass en cible prioritaire. Sur fond de craintes d'une offensive majeure et meurtrière de l'armée russe, accusée d'avoir laissé derrière elle des cadavres de civils par centaines dans la région de Kiev, les autorités ukrainiennes ont appelé, mercredi 6 avril, la population à "quitter immédiatement" cette partie du territoire.

"Nous avons des interceptions radio de leurs entretiens. Leur tâche est de capturer la région de Donetsk depuis le nord", a raconté à CNN Max Strelnyk, un adjoint au conseil municipal d'Izyum. Pour satisfaire les ambitions militaires du "maître du Kremlin" dans le Donbass, les troupes de Moscou sont en cours de redéploiement dans la région. "Si nous parlons des principales directions où les combats se dérouleront, ce sont les directions de Sloviansk (dans la région de Donetsk, ndlr) et de Barvinkove (dans la région de Kharkiv)", a confirmé Vadym Denysenko, conseiller du ministère ukrainien de l'Intérieur. 

L'importance stratégique de Sloviansk

"Les forces russes commenceront probablement des opérations offensives vers Sloviansk, à 50 km au Sud-Est d'Izyum, dans les prochains jours", a affirmé l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW), lundi 4 avril, dans sa note quotidienne sur le conflit russo-ukrainien. Selon ce think-tank, basé à Washington, la ville martyre, symbole de la crise que traverse l'Est et théâtre de violents combats en 2014, lorsque les séparatistes soutenus par la Russie ont pris le contrôle de la région avant d'être repoussés par les forces ukrainiennes trois mois plus tard, sera "probablement le prochain champ de bataille crucial de la guerre."

Des renseignements dont ont aussi eu écho les autorités locales. En prévision de cette offensive imminente de l'armée russe, les civils de Sloviansk, qui comptait un peu plus de 100.000 habitants avant l'invasion, ont été invités à fuir au plus vite. Mais pourquoi cette ville de l'oblast de Donetsk intéresse-t-elle tant Moscou ? Située à moins de 500 km à l'Est de Kiev, Sloviansk représente un intérêt stratégique pour le Kremlin. Entourée par trois villes sous contrôle russe, Izyum au Nord, Lougansk à l'Est et Donetsk au Sud, elle se trouve plus à l'Ouest dans la région du Donbass, que Vladimir Poutine tente de contrôler.

Le rush des Russes vers le Donbass analysé par le colonel Peer de JongSource : TF1 Info
JT Perso

Dans cette optique, la prise de Sloviansk sera "une étape minimale", d'après l'Institut pour l'étude de la guerre. Un assaut réussi sur la ville donnerait aux troupes russes la possibilité "d'avancer directement pour rejoindre les forces russes combattant à Roubijné (...) ou de se déplacer vers Horlivka et Donetsk pour tenter d'encercler les combattants ukrainiens là-bas." 

Une stratégie 100% à l'Est qui pourrait être mise à mal si les Russes venaient à se casser les dents sur la résistance ukrainienne. "Si les forces russes sont incapables de prendre Sloviansk, il est peu probable que les assauts frontaux russes dans le Donbass perforent indépendamment les défenses ukrainiennes", a ajouté l'ISW. "La campagne russe pour capturer l'intégralité des oblasts de Lougansk et de Donetsk échouera probablement." Ce qui serait, assurément, un coup dur pour Moscou.


Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info