Ukraine : neuf mois de guerre

Russie : le rappeur star Oxxxymiron désigné "agent de l'étranger"

M.G avec AFP
Publié le 7 octobre 2022 à 23h16
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le ministère russe de la Justice a ajouté vendredi Oxxxymiron et Dmitri Gloukhovski à sa liste d'"agents de l'étranger". Ces deux personnalités russes s'étaient, toutes deux, illustrées par leur condamnation de l'invasion de l'Ukraine.

Le Kremlin continue de serrer la vis contre ses opposants. Miron Fiodorov, plus connu sous le nom de scène Oxxxymiron, et Dmitri Gloukhovski ont été désignés vendredi "agents de l'étranger" par le ministère russe de la Justice. Le premier, star du rap russe, s'était positionné de manière contre la guerre en Ukraine dès le mois de février dernier. Il s'était déclaré "contre cette guerre que la Russie déclenche contre l'Ukraine", "une catastrophe et un crime". "Non à la guerre", avait-il martelé sur ses réseaux sociaux. L'artiste, très populaire chez les jeunes Russes, possède 2,1 millions d'abonnés sur Instagram.

De son côté, l'écrivain de science-fiction Dmitri Gloukhovski risque jusqu'à 10 ans de prison pour avoir critiqué l'armée russe après le lancement de son offensive contre Kiev. Dans la foulée des premiers combats en Ukraine, l'auteur de 43 ans, à qui l'on doit notamment le best-seller "Metro 2033", avait demandé aux autorités d'"arrêter la guerre". En juin dernier, l'artiste, qui réside sans doute à l'étranger, avait déjà été placé sur sa liste des personnes recherchées en Russie.

Par ailleurs, Aliona Popova, une militante russe des droits de l'homme connue pour sa campagne numérique contre les violences domestiques en Russie, a, elle aussi, été classée comme "agent de l'étranger". 

Lire aussi

La Russie connaît depuis le début de l'offensive en Ukraine une répression sans précédent. Les autorités ont introduit une loi prévoyant jusqu'à 15 ans de prison pour toute publication d'information sur l'armée jugée fausse par les autorités. Cette nouvelle vague de répression sur des personnalités de la culture intervient quelques heures après que l'ONG russe Memorial, bannie en Russie depuis 2021, a obtenu le prix Nobel de la Paix. 


M.G avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info