Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Malgré l'appel de Zelensky, Leroy Merlin maintient son activité en Russie

Marius Bocquet avec AFP
Publié le 23 mars 2022 à 19h50
JT Perso

Source : TF1 Info

Adeo, la holding de Leroy Merlin, annonce maintenir son activité en Russie, ce mercredi.
L'entreprise estime que quitter le pays, où elle réalise 18% de son activité, conduirait à sa "faillite préméditée".
Volodymyr Zelensky a exhorté les entreprises françaises implantées en Russie à quitter le marché russe.

Adeo, la holding de Leroy Merlin à qui le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a demandé mercredi 23 mars, parmi d'autres entreprises, de quitter la Russie, a répondu qu'une fermeture serait considérée comme une "faillite préméditée", "ouvrant la voie à une expropriation qui renforcerait les moyens financiers de la Russie". Adeo assure en revanche avoir "décidé au début du conflit de suspendre les nouveaux investissements" en Russie.

"La décision du maintien de notre activité en Russie est une décision qui n'est pas facile", répond Adeo, qui dit avoir une "responsabilité d'employeur vis-à-vis de [ses] 45.000 collaborateurs et de leurs familles qui contribuent depuis 18 ans à la construction de Leroy Merlin Russie". "Nous n'avons pas de raison de condamner nos équipes russes pour une guerre qu'elles n'ont pas choisie", estime l'entreprise, qui réalise 18% de son activité globale en Russie, son deuxième marché après la France.

"Une faillite préméditée"

"Fermer l'entreprise du jour au lendemain, fermer nos magasins, serait tout simplement un abandon considéré comme une faillite préméditée, donc illégale, ouvrant la voie à une expropriation, qui renforcerait les moyens financiers de la Russie", déclare encore Adeo, qui dit appliquer "l'intégralité des sanctions mises en œuvre par les pays de l'Union européenne", et respecter "toutes les directives du gouvernement français".

Lundi, des salariés de la branche ukrainienne de l'enseigne avaient demandé à Leroy Merlin, ainsi qu'aux autres enseignes de l'association familiale Mulliez (AFM) présentes en Russie, Auchan et Decathlon, d'y cesser leurs activités, alors qu'un magasin Leroy Merlin, situé dans le centre commercial Retroville dans le nord-ouest de Kiev, a été bombardé dimanche soir, provoquant la mort d'au moins huit personnes.

Lire aussi

Le compte Instagram officiel de Leroy Merlin en Ukraine, leroymerlin.ua, a publié, lundi, une photo du magasin bombardé à Kiev avec la mention "cessez les ventes en Russie" et un lien vers une pétition en ligne sur le site openpetition.eu. Ce mercredi, Volodymyr Zelensky a exhorté, devant le Parlement français, les entreprises françaises implantées en Russie à cesser de soutenir "la machine de guerre" russe et à quitter ce pays, citant également Renault et Auchan.


Marius Bocquet avec AFP

Tout
TF1 Info