À Chișinău, la capitale moldave, les envoyées spéciales de LCI rapportent l'inquiétude des habitants de voir s'étendre le conflit qui fait rage en Ukraine.
Car le territoire est situé à proximité immédiate de la Transnistrie, région séparatiste soutenue par Moscou.

Fin avril, la Moldavie a annoncé des mesures pour renforcer sa sécurité après une série d'explosions dans la région séparatiste de Transnistrie, appuyée par Moscou, qui fait craindre un débordement du conflit actuel en Ukraine.

À Chișinău, la capitale moldave, une équipe de LCI a recueilli l'inquiétude des habitants. "On a peur, on se sent en danger. Mes amis ne viennent plus me voir ici. Je pense vraiment que Poutine serait capable de venir ici", confie ainsi une femme face à notre caméra, dans la vidéo en tête de cet article. Une autre se montre moins anxieuse : "Non, je ne pense pas que ça arrivera. La Russie n'a pas les mêmes intérêts ici qu'en Ukraine d'annexer des territoires".

À Chișinău, notre envoyée spéciale Solenn Riou explique que le sentiment des habitants est très partagé : s'ils se tiennent toujours prêts à partir en cas d'attaque, la tension est largement retombée depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info