Ukraine : une guerre qui dure

Invasion russe : plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays

Julien Vattaire avec AFP
Publié le 13 mai 2022 à 7h33
Invasion russe : plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays

Source : TF1

8,3 millions de personnes pourraient avoir fui l'Ukraine à la fin de l'année.
La Pologne est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés ukrainiens.
Le Haut commissariat aux réfugiés a communiqué à ce sujet ce jeudi.

Le nombre de réfugiés ukrainiens ne cesse d'augmenter. Au 11 mai, ils étaient au nombre de 6.029.705 à avoir cherché refuge ailleurs que dans leur pays d'origine, selon le site dédié du Haut commissariat aux réfugiés (HCR). Pays voisin, la Pologne est celui qui a accueilli le plus grand nombre de réfugiés (précisément 3.272.943 au 11 mai) depuis le début de la guerre en Ukraine.  Avec presque 896.000 réfugiés, la Roumanie, la Hongrie (583.000) et la Moldavie (460.000) sont également des destinations premières. 

8,3 millions de réfugiés estimés par le HCR pour 2022

Selon le HCR, les femmes et les enfants sont largement dominants (90%) dans le total de réfugiés ukrainiens. Et pour cause, les hommes âgés entre 18 et 60 ans sont susceptibles d'être mobilisés pour la guerre et donc ils n'ont pas le droit de quitter le pays. 

Depuis le début des hostilités entre la Russie et l'Ukraine, le flux quotidien de réfugiés se réduit considérablement au fil des jours. Le mois de mars a été le mois le plus riche en départs avec presque 3,4 millions d'Ukrainiens à avoir fui leur pays, dans l'urgence et avec le minimum d'affaires personnelles. En avril, le nombre a été abaissé à 1,5 million. Depuis le début du mois de mai ce sont presque 493.000 Ukrainiens qui ont traversé la frontière pour trouver refuge ailleurs. À la fin de l'année, près de 8,3 millions de personnes pourraient avoir fui l'Ukraine, selon des estimations du Haut commissariat aux réfugiés. 

À ces réfugiés, devraient s'ajouter le nombre de déplacés à l'intérieur même du pays. Ils sont estimés à huit millions, selon un décompte du début mai réalisé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Pour rappel, avant le début de la guerre, l'Ukraine était un pays peuplé de 37 millions de personnes dans les régions sous le contrôle de son gouvernement. Ce chiffre ne prend pas en compte la Crimée, annexée en 2014 par la Russie, ainsi que les régions de l'Est contrôlées par des séparatistes prorusses. 


Julien Vattaire avec AFP