Ukraine : une guerre qui dure

Entretien Macron-Poutine diffusé : une violation de "l'étiquette diplomatique", juge Lavrov

Aurélie Loek avec AFP
Publié le 6 juillet 2022 à 10h07, mis à jour le 6 juillet 2022 à 10h13
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Sergueï Lavrov s'est offusqué de la publication, dans un documentaire, d'un entretien entre les présidents français et russe.
Le chef de la diplomatie a dénoncé une violation de l'"étiquette diplomatique".
Il a cependant jugé que la Russie n'avait pas à rougir du contenu de la conversation.

Les 9 minutes de conversation n'ont pas seulement fait réagir en France. Le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, s'est offusqué de la diffusion, par France 2, d'un entretien entre les présidents français et russe, quatre jours avant que Moscou initie la guerre en Ukraine. 

En déplacement au Vietnam, Serguei Lavrov a jugé, ce mercredi 6 juillet, que cela était une violation de l'"étiquette diplomatique". "L'étiquette diplomatique ne prévoit pas de fuites unilatérales de (tels) enregistrements", a-t-il ainsi relevé.

Lavrov assume les propos de Poutine

Il a cependant assuré que la Russie n'avait pas à rougir du contenu de la conversation entre les deux dirigeants. "Nous menons toujours les négociations de telle manière à ce que nous n'ayons jamais à avoir honte. Nous disons toujours ce que nous pensons, nous sommes prêts à répondre de nos paroles et à expliquer notre position", a-t-il déclaré.  

L'entretien - parfois tendu, comme il est possible de le voir dans la vidéo disponible ci-dessous - entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, était extrait d'un documentaire de Guy Lagache retraçant la médiation du président français pour tenter d'empêcher l'embrasement du conflit en Ukraine. La conversation par téléphone a lieu quatre jours avant le 24 février et le début de l'offensive russe en Ukraine, Moscou étant alors accusé de préparer une offensive en dépit de ses dénégations répétées.

Tentative d'organisation d'un sommet entre Vladimir Poutine et Joe BidenSource : Sujet JT LCI
JT Perso
Lire aussi

Durant l'entretien, le chef de l'État français tente notamment d'organiser avec son homologue russe une réunion avec Joe Biden et finit par lui arracher un "accord de principe".  Avant que son homologue russe reconnaisse, comme il est possible de le voir dans l'extrait ci-dessus : "Pour ne rien te cacher, je voulais aller jouer au hockey sur glace parce que là je te parle depuis la salle de sport avant d’entamer des exercices physiques. Je vais d'abord appeler mes conseillers". Le sommet n'aura finalement jamais lieu.


Aurélie Loek avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info