L'info passée au crible
Verif'

Invasion russe : que sait-on de cette vidéo supposée montrer "des Ukrainiens préparant un faux cadavre" ?

Felicia Sideris
Publié le 9 avril 2022 à 14h40, mis à jour le 16 avril 2022 à 22h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

Une chaine proche du Kremlin a diffusé ce jeudi une "preuve" que l'Ukraine simule la mort de ses civils.
On y voit deux hommes vêtus de treillis militaires mettre en place un mannequin.
Il s'agit des coulisses d'une série télévisée tournée… en Russie !

Cette énième séquence nourrit l'usine à désinformation. La chaîne russe Rossiya24 a montré ce jeudi 7 avril à ses téléspectateurs ce qu'elle présente comme la preuve d'une "mise en scène" par des soldats ukrainiens d'une victime de l'invasion russe, en cours depuis plus d'un mois. Une manière pour cette chaîne proche du pouvoir d'alimenter la théorie selon laquelle l'Ukraine créerait de fausses victimes pour accuser Moscou de crimes de guerre. Sauf que ces images n'ont strictement aucun lien avec le conflit.

Les images d'un tournage

"Des préparatifs sont en cours pour le théâtre - au sens littéral - des opérations militaires en Ukraine", lance le journaliste. Sur les images diffusées de ce "faux Ukrainien", deux hommes vêtus de treillis militaires déguisent un mannequin. "Comme vous pouvez le voir par vous-même, ce n'est pas compliqué. Deux hommes en uniforme militaire enveloppent ce mannequin dans du scotch, dans le but clair de le présenter comme un cadavre", commente le journaliste.

Sur la vidéo utilisée par Rossiya24, on trouve un filigrane Telegram, qui renvoie vers la chaîne pro-Kremlin "Ukr G M". C'est ce compte qui a publié, pour la première fois, cette vidéo, le 6 avril. Lui aussi affirme que cette séquence montre les forces armées ukrainiennes "préparer leur mise en scène pour ensuite rejeter la faute sur Poutine (...) comme à Boutcha". Pour rappel, malgré la faiblesse de leur argumentaire, les autorités russes rejettent toute implication dans les crimes commis dans cette ville de la banlieue de Kiev.

Lire aussi

Mais, comme les autres, cette "preuve" n'en est pas une. En réalité, ces images sont issues du tournage d'une série de télévision russe. C'est une membre du projet, Nadezhda Kolobaeva, qui a démontré la manipulation. Sur sa page Facebook, elle a révélé dès jeudi soir que ces images ont été tournées par son équipe "le 20 mars, à Vsevolojsk", près de Saint-Pétersbourg. Ces préparatifs devaient permettre de tourner une scène de "quelqu'un qui tombe par la fenêtre", écrit-elle. "Les hommes sont des coordinateurs de cascades. Ils préparaient le petit Albert pour la scène". Le lendemain, elle a également partagé une vidéo de ce même mannequin lancé à travers la fenêtre. Plus tard, elle a publié une série de clichés, visible ci-dessous, sur les préparatifs de la scène. On retrouve les deux hommes visibles dans la vidéo publiée par Rossiya24, avec des accessoires et d'autres membres du tournage. 

La directrice adjointe d'une série russe, Nadezhda Kolobaeva, a révélé les images de son tournage, le 20 mars, à Vsevolozhsk - Facebook / Nadezhda Kolobaeva

Des preuves que corroborent les images de Google Maps de la ville de Vsevolojsk. L'architecture particulière des immeubles de la rue Leningradskaya est indentique à celle des images publiées par Nadezhda Kolobaeva. On distingue ces mêmes façades à carreaux rouges et jaunes. Au numéro 9 de cette rue, on aperçoit également une tuyauterie jaune fluo parfaitement reconnaissable sur les clichés publiés sur Facebook.

La vidéo a donc bien été tournée dans cette ville au nord-ouest de Saint-Pétersbourg. Soit, à plus de 1200 kilomètres des combats de Boutcha. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info