Revenant sur le sort des soldats et des civils assiégés dans l'usine Azovstal de Marioupol, et sur l'organisation de référendums organisés dans l'Est du pays, Volodymyr Zelensky a lancé un avertissement à la Russie.
Le président ukrainien s'exprimait, samedi, depuis une station de métro à Kiev.

La situation des résistants de Marioupol est au centre de toutes les attentions. Ce samedi, alors qu'une poignée de soldats tient tête à l'armée russe depuis les tunnels de l'usine-forteresse d'Azovstal, où sont également réfugiées plusieurs centaines de civils, Volodymyr Zelensky a lancé un avertissement à l'attention de Moscou. 

Kiev abandonnera les négociations avec Moscou si "[les] hommes sont tués à Marioupol et si des pseudo-referendums sont organisés dans la région de Kherson" a prévenu le président ukrainien lors d'une conférence de presse à Kiev organisée dans une station de métro de la capitale ukrainienne. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé de nouveau samedi à rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine "pour mettre fin à la guerre". "Je pense que celui qui a commencé cette guerre pourra y mettre fin", a affirmé M. Zelensky. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info