Ukraine : une guerre sans fin

VIDÉO - Ukraine : trois cosmonautes russes déploient les drapeaux des régions séparatistes dans l'espace

Léa COUPAU
Publié le 5 juillet 2022 à 17h16
JT Perso

Source : TF1 Info

Trois cosmonautes russes ont déployé les drapeaux des régions séparatistes de l'Ukraine dans l'espace.
Ils sont arrivés à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en mars dernier.
En février, la Russie avait déjà menacé de faire tomber l'ISS.

Deux lignes, une bleu clair, l'autre plus foncée. Alors que l'espace est loin de tout conflit, trois spationautes russes ont déployé le drapeau de la république autoproclamée de Lougansk, à bord de la Station spatiale internationale. Un second cliché montre les mêmes cosmonautes brandissant les couleurs de la république autoproclamée de Donetsk - une barre noire au-dessus d'un trait bleu marine -, selon l'Agence spatiale russe, Roscosmos, qui publie ces deux images sur Telegram.

"Nous célébrons à la fois sur Terre et dans l'espace", ajoute un message en dessous des trois cosmonautes Oleg Artémiev, Denis Matvéïev et Sergueï Korsakov, saluant la récente prise de Lyssytchansk. Le 3 juillet, les forces ukrainiennes se sont retirées de la ville stratégique, permettant à Moscou de parachever leur contrôle de la région de Lougansk. Pour Kiev, l'urgence est désormais de contenir la progression russe vers l'ouest et la région de Donetsk.

"C'est un jour que les habitants des zones occupées de la région de Lougansk ont attendu si longtemps. Nous sommes convaincus que le 3 juillet 2022 restera gravé dans l'histoire de la République", poursuit Roscosmos dans un communiqué.

Un mois après le début de la guerre, les trois cosmonautes russes étaient arrivés à bord de l'ISS dans des combinaisons aux couleurs de l'Ukraine, laissant planer le doute sur un possible soutien de leur part au pays en guerre. L'Agence spatiale russe avait aussitôt expliqué le choix de cette tenue par un surplus de tissu jaune dans l'entrepôt.

Lire aussi

Depuis l'invasion russe, l'espace reste l'endroit où la coopération internationale demeure. Une coopération qui pourrait toutefois être fragilisée. En février déjà, Roscosmos avait menacé de faire tomber l'ISS en raison des sanctions américaines.


Léa COUPAU

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info