Guerre en Ukraine : un sous-marin et un navire russes touchés sur la base navale de Sébastopol

par L.H avec AFP
Publié le 13 septembre 2023 à 21h57

Source : TF1 Info

L’armée ukrainienne aurait frappé la flotte russe sur la base navale de Sébastopol, dans la nuit de mardi à mercredi.
D’après les autorités de Moscou, deux bateaux en réparation auraient été endommagés, et 24 personnes seraient blessées.
Le chef de l’armée de l’air ukrainienne a salué "l’excellent travail" de ses pilotes.

Kiev semble avoir musclé son jeu dans la mer Noire. Dans la nuit de mardi à mercredi, la base navale russe de Sébastopol, en Crimée occupée depuis 2014, a été touchée par une frappe nocturne. Cette dernière a endommagé deux navires de guerre russes en réparation, dont un sous-marin de classe "kilo", ainsi que des infrastructures portuaires. 

Les dégâts sont avant tout matériels, mais 24 personnes auraient été blessées, ont annoncé les autorités russes. D’après elles, la défense antiaérienne a abattu sept missiles, tandis que trois ont touché le chantier naval de la ville. Plus tôt dans la journée, le gouverneur russe de Sébastopol, Mikhaïl Razvojaïev, avait indiqué sur Telegram qu'un incendie s'était déclaré sur le chantier naval et que les services compétents étaient sur place pour régler la situation.

Une opération "réussie" selon l'armée ukrainienne

L’aviation ukrainienne serait à l’origine de ces explosions, potentiellement une des frappes les plus importantes contre des navires russes depuis le début de la guerre. Le commandant de l'armée de l'air ukrainienne, Mykola Olechtchouk, a partagé une image sur les réseaux sociaux de ce qui semble être un grand incendie dans un port, et a assuré que la Russie "se remettait encore" de l'attaque de Kiev.

"Je voudrais remercier les pilotes de l'armée de l'air des forces armées ukrainiennes pour leur excellent travail de combat", a-t-il salué, sans s’étendre davantage sur le sujet. Le porte-parole de l'armée de l'air, Iouri Ignat, a quant à lui déclaré à l'AFP que "l'opération avait été réussie", sans donner plus de détails.

D’après les informations du média britannique Sky News, les missiles utilisés seraient des missiles de croisière britanniques. Le Royaume-Uni a livré à l’Ukraine des “Storm Shadows” plus tôt dans l’année, qui possèdent une portée de frappe beaucoup plus longue, de plus de 240 kilomètres. Le ministre de la Défense britannique n'a pour l'heure pas encore réagi. 

Plus tard dans la journée, la Russie a à son tour affirmé avoir détruit trois drones ukrainiens en mer Noire, sans préciser ce qu'ils visaient, après cette première attaque ukrainienne dans la matinée contre la base navale russe à Sébastopol.


L.H avec AFP

Tout
TF1 Info