Verif'

Une vidéo montre-t-elle des milliers de soldats formés en Tchétchénie pour rejoindre l’Ukraine ?

Publié le 14 juin 2023 à 21h03

Source : TF1 Info

Un clip de propagande annonce le renfort de régiments tchétchènes aux côtés des soldats russes.
Ces images ne sont pas récentes, bien que Kadyrov ait communiqué sur l’envoi d’hommes en Ukraine.

Dans sa guerre en Ukraine, Vladimir Poutine peut compter sur ses plus proches alliés, comme la Tchétchénie, cette république musulmane du Caucase intégrée à la Fédération de Russie. Et d’après une vidéo publiée le 10 juin sur les réseaux sociaux, le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov s’apprêterait même à envoyer de nouveau des hommes se battre en territoire ukrainien. 

Ce clip, très scénarisée et aux airs martiaux, montre des scènes de milliers de soldats en ligne entrecoupées de celles de chars et de discours à la tribune de Kadyrov. D’après la légende, "deux nouveaux régiments ‘Akhmat-Russie’ et ‘Akhmat-Tchétchénie’, composés de combattants expérimentés, ont été formés et équipés en Tchétchénie" pour "être envoyés dans la zone d'opération spéciale", le terme utilisé par la propagande russe pour désigner le conflit en Ukraine. Cette vidéo vient de la chaine Telegram "Kadyrov_95", celle de Ramzan Kadyrov en personne. Avec son partage le 10 juin, il annonce bien l’envoi de ces "deux nouveaux régiments du ministère de la Défense" dans le pays.

Une démonstration de force le 7 octobre

L’annonce a été reprise par une grande partie de la presse russe qui s’est réjouie de cet appui, à commencer par l’agence de presse RIA Novosti. En réalité, il parait difficile de savoir si ces renforts seront bel et bien envoyés en Ukraine, vu l’origine de l’information. Et les images diffusées par Kadyrov ne montrent pas les régiments évoqués, puisqu’elles remontent au moins à octobre dernier. Elles avaient été partagées par le dirigeant à l’époque et présentées comme "une formation solennelle des unités de puissance de la République tchétchène" pour les 70 ans de Vladimir Poutine, le 7 octobre. 

Une nouvelle occasion de mettre en scène la virilité de l’armée tchétchène et surtout sa fidélité envers Moscou. "Plus de 20.000 combattants d'élite se sont alignés sur le terrain de parade pour soutenir le parcours du chef de l'État et le féliciter pour son anniversaire", s’était enthousiasmé Kadyrov avec ces images, qui ont donc connu une seconde vie aujourd'hui dans un tout autre contexte.

Sur Telegram, Kadyrov met quotidiennement en scène la puissance de son armée et son alliance avec Poutine.
Sur Telegram, Kadyrov met quotidiennement en scène la puissance de son armée et son alliance avec Poutine. - Telegram

La présence de soldats tchétchènes en Ukraine, elle, a été attestée par des vidéos et des rapports d’experts, comme ceux de l’Institute for the Study of War (ISW). Depuis février 2022 et l’invasion russe, "les forces tchétchènes ont joué plusieurs rôles et se sont déployées en unités complètes", d’après le centre de recherche britannique RUSI, et certains de leurs hommes ont été identifiés comme les auteurs de crimes à Boutcha. Mais leur nombre aux côtés de l’armée ou de milices russes comme Wagner n’est pas clair. Il pourrait même être sous-évalué

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info