Statut de candidat de l'UE pour l'Ukraine et la Moldavie

Candidature de l'Ukraine à l'UE : Zelensky salue "un moment unique et historique"

Justine Briquet-Moreno
Publié le 24 juin 2022 à 6h24, mis à jour le 24 juin 2022 à 7h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Bruxelles a validé la candidature de l'Ukraine à l'adhésion à l'Union européenne.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenski se félicite à "un moment unique et historique".

La candidature de l'Ukraine pour intégrer l'Union européenne a été définitivement validée par les Vingt-Sept, réunis en sommet à Bruxelles, ce jeudi 23 juin. Il s'agit d'une étape hautement symbolique près de quatre mois après l'invasion lancée par l'armée russe, qui continue de progresser dans l'est du pays à coups de bombardements meurtriers.

"Un grand pas vers le renforcement [politique] de l'Europe"

"C'est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE", s'est empressé de réagir sur Twitter Volodymyr Zelensky, avant de saluer dans une allocution en visioconférence devant les représentants des Vingt-Sept "le plus grand pas vers le renforcement (politique) de l'Europe".

Le chef d'État a partagé son discours dans une courte vidéo publiée sur Instagram à l'attention de ses compatriotes. "C'est notre victoire (...) Nous avons attendu (cette décision) pendant 120 jours et même pendant 30 ans", soit depuis l'indépendance de l'Ukraine en 1991, a-t-il rappelé avant de se montrer convaincu de la prochaine victoire de l'Ukraine sur l'armée russe. 

De son côté, le président du Conseil européen Charles Michel a estimé que cette décision marquait "une étape cruciale" sur le chemin de l'UE pour l'Ukraine. Il a également tenu à féliciter le président ukrainien, mais aussi la présidente moldave Maïa Sandu, dont le pays s'est également vu reconnaître le statut de candidat. 

Un scénario inimaginable avant le début de l'invasion russe en Ukraine

L'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie avaient déposé leur candidature peu de temps après le début, fin février, de la guerre en Ukraine. L'histoire a démontré qu'avant ces récents événements, l'UE a toujours difficilement accordé ce statut. La Géorgie, elle, devra encore attendre, sa candidature n'ayant pas été entérinée.

Quelques jours plus tôt, l'exécutif européen avait rendu un avis favorable sur la candidature de l'Ukraine, et mardi, la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'UE, avait indiqué qu'un "consensus total" entre les Vingt-Sept avait enfin émergé sur cette question. Pour autant, plusieurs représentants des États membres ont averti que les Ukrainiens ne devaient "pas se faire d'illusions" sur une adhésion rapide. 


Justine Briquet-Moreno

Tout
TF1 Info