Nouveau séisme meurtrier à Haïti

Un séisme meurtrier de magnitude 7,2 frappe Haïti, l'état d'urgence décrété pour un mois

CQ
Publié le 14 août 2021 à 22h03
JT Perso

Source : TF1 Info

CATASTROPHE NATURELLE - Haïti a subi un puissant séisme de magnitude 7.2 samedi matin, causant au moins 724 morts, des centaines de blessés et de disparus dans le sud-ouest de l'île, selon un bilan provisoire établi au lendemain. Un nouveau tremblement de terre qui ravive les terribles souvenirs de celui de 2010.

Un important séisme a secoué Haïti ce samedi 14 août au petit matin. Il était 8H30, heure locale, lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 7.2 a secoué le pays, a d'abord alerté le centre américain de sismologie. La puissante secousse, dont l'épicentre est situé à 13 km de Trou de Nippes, à 150 km de Port-au-Prince, a été ressentie sur l'ensemble du pays. Au moins 724 morts sont à déplorer, selon un nouveau bilan provisoire apporté par le directeur de la protection civile. 

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre Ariel Henry a décrété la mise en place de l'état d'urgence pour un mois. "Je fais appel à l’esprit de solidarité et d’engagement de tous les Haïtiennes et Haïtiens, en vue de faire front commun pour affronter cette situation dramatique que nous vivons actuellement", a-t-il ajouté dans un tweet.

Un séisme de magnitude 7,2 a secoué Haïti - Google Maps / capture écran

Les hôpitaux débordés, du don de sang demandé

Une alerte au tsunami a été déclenchée peu de temps après par l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine avant d'être rapidement levée, alors que la mer a reculé pendant un moment à Jérémie, selon un média sur place, photos à l'appui. Plusieurs heures plus tard, des répliques se poursuivaient au sud-ouest de l'île, la zone la plus touchée, oscillant entre 4 et 6 de magnitude. D'importants dégâts matériels sont enregistrés dans les villes de Jérémie et des Cayes, selon des images de témoins publiées sur les réseaux sociaux.

"L’hôpital général aux Cayes est débordé. Beaucoup de blessés. Beaucoup de maisons se sont effondrées aux Cayes. Dont un hôtel", a indiqué sur Twitter Frantz Duval, le rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste. En effet, deux hôtels se sont effondrés dans la ville, laissant de multiples victimes sous les décombres. Des édifices religieux, des écoles et des habitations ont également été endommagés lors du tremblement de terre. Pour soulager les hôpitaux et venir en aide aux blessés, le ministère de la Santé a lancé un appel au don du sang sur sa page Facebook. "Après le tremblement de terre qui a frappé le Sud du pays, causant de nombreux blessés déjà dénombrés, nous sommes dans l'urgence de trouver du sang pour les victimes", alerte le ministère.

Peu après la secousse, l'opérateur mobile du pays, Digicel Haïti, a expliqué sur Twitter qu'une panne de réseau affectait le pays : "Patience si les appels ne passent pas. Car beaucoup de gens essayent d'entrer en contact avec leurs proches. Faites uniquement des appels urgents". Cela étant, la panique s'est rapidement fait sentir au sein de la population. Tandis que de nombreux habitants des Cayes essayaient de fuir face à la menace imminente d'un tsunami, des détenus à la prison de la ville portuaire de Jacmel ont tenté de s'évader, d'après Robenson Geffrard, journaliste au Nouvelliste, sur Twitter. 

Lire aussi

Il y a onze ans, le 12 janvier 2010, ce pays des Caraïbes avait été ravagé par un séisme de magnitude de 7,3, dont l'épicentre était situé à environ 25 km de Port-au-Prince. Cette catastrophe avait tué plus de 230.000 personnes et détruit près de 1,5 million de logements.  


CQ

Tout
TF1 Info