À l'occasion d'un procès civil au cours duquel Donald Trump est poursuivi pour viol, une femme d'affaires l'accuse à nouveau d'agressions sexuelles.
Jessica Leeds affirme que l'ancien président américain a tenté de poser ses mains sur son corps à la fin des années 1970, dans un avion.

Donald Trump à nouveau accusé. Une femme d'affaires a raconté ce mardi avoir été agressée sexuellement par l'ancien président américain à la fin des années 1970, lors d'un procès civil à New York où Donald Trump est poursuivi pour viol et diffamation par l'autrice E. Jean Carroll.

Jessica Leeds, 81 ans, qui était déjà sortie du silence en 2016 dans le New York Times, a relaté devant le tribunal civil fédéral de Manhattan comment, "en 1978-79", dans un avion pour New York, elle s'était extirpée de son siège en première classe parce que l'homme d'affaires avait tenté de l'embrasser dans le cou, puis de poser ses mains sur son corps.

Donald Trump a "posé ses mains sous mon chemisier"

"Il n'y pas eu de discussion, c'est venu de nulle part. [...] Il a tenté de m'embrasser, d'attraper mes seins", a affirmé Jessica Leeds. Devant les neuf jurés, elle a expliqué sous serment avoir trouvé la force à l'époque de se lever et de partir quand Donald Trump a "posé ses mains sous mon chemisier". "Cela m'a semblé durer une éternité", alors que cela s'est déroulé en quelques "secondes", a-t-elle ajouté.

Jessica Leeds a indiqué qu'elle n'était sortie du silence qu'en 2016, quand Donald Trump avait affirmé, lors d'un débat présidentiel contre Hillary Clinton, qu'il "respectait les femmes" et n'avait jamais commis d'agression sexuelle. Les jurés ont pu visionner cette séquence télévisée, durant laquelle le candidat républicain avait dû se défendre après la diffusion de propos insultants à l'égard des femmes.

"J'étais furieuse qu'il mente", a réagi Jessica Leeds, invitée à témoigner par les avocats de E. Jean Carroll, laquelle accuse l'ancien président des États-Unis de l'avoir violée dans une cabine d'essayage d'un grand magasin new-yorkais en 1996. Donald Trump, qui ne s'est pas présenté au procès, réfute ces allégations.


I.N

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info