Ukraine : plus de sept mois de guerre

"Il faut cesser l'achat de gaz russe immédiatement", insiste la Première dame d'Ukraine sur LCI

V. Fauroux
Publié le 9 août 2022 à 23h10
JT Perso

Source : TF1 Info

Olena Zelenska, la Première dame d'Ukraine, a dénoncé ce mardi sur LCI l’achat de gaz russe qui continue à financer l’économie russe.
Questionnée sur le cas particulier de l’Allemagne, qui en achète le plus, elle parle d'"égoïsme".

Invitée du 20H de Darius Rochebin sur LCI, la Première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, a dénoncé l’achat de gaz russe par les Occidentaux. "C'est le financement de la guerre en Ukraine", a-t-elle dit, pointant notamment du doigt l'Allemagne qui en achète le plus. "Plus les Allemands vont continuer à le faire, plus ils vont mesurer la température de l’intérieur de chez eux, plus cette guerre tuera de monde", a-t-elle martelé. 

L’achat de gaz devrait cesser entièrement

Olena Zelenska

Selon elle, "c'est une forme d'égoïsme". "L’achat de gaz devrait cesser entièrement", a assuré l'épouse de Volodymyr Zelenski. Pour l'heure,  l'accord européen pour réduire la consommation de gaz russe est entré en vigueur ce mardi. Le texte prévoit que chaque État membre "mette tout en œuvre" pour diminuer, entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023, sa consommation de gaz d'au moins 15% par rapport à la moyenne des cinq dernières années sur la même période, via des "mesures de réduction volontaire". En cas de "risque de grave pénurie", le Conseil européen (organe représentant les États membres) pourra, sur proposition de la Commission, déclarer l'état d'alerte.

Lire aussi

Un seul pays, la Hongrie, s'est opposé à cette mesure qu'elle juge "injustifiable, inutile, inapplicable et nuisible", mais l'unanimité n'était pas requise et le gouvernement hongrois n'a pas pu empêcher son adoption. Le gaz russe assurait jusqu'à l'an dernier quelque 40% des importations gazières de l'UE.

"Il faut des sanctions plus rapides de la part de nos partenaires", a par ailleurs insisté Olena Zelenska face à Darius Rochebin. "La fatigue et l'oubli de la guerre sont des indulgences sur lesquelles la Russie compte", a-t-elle poursuivi. "Nous espérons que les Russes n'auront bientôt plus de moyens financiers pour continuer la guerre", souhaite Olena Zelenska, espérant que "les aides de l'Occident arriveront encore plus rapidement". Et d'ajouter : "Nous savons que chaque jour nous rapproche de la victoire". 


V. Fauroux

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info