Une nouvelle statue a été découverte le 21 février dernier sur l'Île de Pâques.
Ce moai reposait dans une lagune asséchée du cratère d'un volcan.

Encore une trouvaille. Un nouveau moai, ces statues caractéristiques de l'Ile de Pâques, a été découvert le 21 février dernier sur l'Île de Pâques. C'est une équipe de scientifiques de trois universités chiliennes, qui collabore avec la Corporation nationale forestière (Conaf) à la récupération d'une zone humide située dans le cratère du Rano Raraku après un incendie, qui ont mis la main sur cette sculpture. "Ce moai se trouve au centre d'une lagune qui a commencé à s'assécher en 2018", explique Ninoska Avareipua Huki Cuadros, directrice de la communauté indigène Ma'u Henua, qui gère le parc national Rapa Nui où se trouve le volcan. 

Une découverte "unique" ?

"C'est une découverte vraiment unique, car c'est la première fois qu'est découvert un moai à l'intérieur du lac du cratère du Rano Raraku", assure celle qui est aussi la cheffe de la Conaf sur l'île. Selon elle, cela pourrait ouvrir de nouvelles perspectives sur l'histoire de ce territoire du Pacifique. "Ce qui est intéressant, c'est que, au moins au cours des 200 ou 300 dernières années, la lagune a eu une profondeur de trois mètres, donc aucun être humain n'aurait pu laisser ce moai là", a-t-elle souligné. 

Le moai, qui mesure 1,60 mètre, a été découvert couché sur le côté, "avec un corps complet et des traits reconnaissables, mais pas clairement définis". La communauté Ma'u Henua se dit désormais "à la recherche de financements pour mener une étude approfondie de cette découverte"

Isolée au milieu du Pacifique, à 3.500 km des côtes chiliennes, l'Île de Pâques, de culture polynésienne, est mondialement connue pour ses impressionnants mégalithes à la mystérieuse origine, classés au patrimoine mondial par l'Unesco. Certaines statues peuvent atteindre 20 mètres de haut et peser jusqu'à 80 tonnes.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info