Sécheresse : 2022, une année historique

Espagne, Portugal, Grèce... le point sur les incendies qui embrasent l'Europe

LC.
Publié le 19 juillet 2022 à 13h30
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Des records de température ont été dépassés lundi dans plusieurs villes françaises, sous une vague de chaleur en Europe occidentale qui risque notamment de faire franchir au Royaume-Uni mardi le seuil des 40°C pour la première fois.
Il s'agit du deuxième phénomène du genre en à peine un mois en Europe, qui entraîne des incendies violents dans la péninsule ibérique et en France.

Près de 20.000 hectares brûlés et presque autant de personnes évacuées : depuis plusieurs jours, les incendies ravagent la France, et plus particulièrement, la Gironde. Mais l'Hexagone n'est pas le seul à lutter contre les flammes. Ailleurs, en Europe, plusieurs pays, confrontés à une importante vague de chaleur, font face à plusieurs feux.

Deux morts en Espagne

Un mois après un gigantesque incendie dans le nord-ouest du pays, l'Espagne affronte à nouveau les flammes face auxquelles ses habitants se sentent totalement impuissants. Ce mardi, plus de 25.000 hectares sont partis en fumée en raison de dizaines de feux déclarés simultanément ces dix derniers jours aux quatre coins de la péninsule ibérique. Ces incendies ont provoqué par ailleurs la mort, lundi, d'un berger dans le nord-ouest du pays, après celle, dimanche, d'un pompier, pris au piège par les flammes.

Ce lundi, la quasi-totalité du pays, en proie à une chaleur suffocante depuis le 10 juillet, restait en alerte "risque extrême" d'incendie. La péninsule devrait toutefois connaître un très court répit en ce début de semaine. "Le changement climatique tue des personnes (...) mais aussi notre écosystème, notre biodiversité", a réagi le président du gouvernement Pedro Sanchez.

En Espagne, un train cerné par les flammesSource : TF1 Info
JT Perso

Plus à l'ouest, au Portugal, la progression des incendies n'était toujours pas ralentie ce lundi. Quelque 800 pompiers luttaient encore contre quatre feux dans le centre et le nord du pays, causant la mort de quatre personnes. Un couple de septuagénaire a été retrouvé sans vie dans leur voiture carbonisée, a annoncé le maire de Murca, au nord du pays. Ils "auraient décidé de fuir quand les flammes se sont approchées de leur maison", a ajouté l'élu.

Cinq habitants ont été gravement blessés et 960 autres ont dû être évacués. D'après les autorités, depuis le début de la canicule, entre 12.000 et 15.000 hectares ont été ravagés.

Des températures qui s'affolent au nord de l'Europe

Comme en Espagne et au Portugal, la saison estivale est également éprouvante en Grèce. Jeudi dernier, une centaine de pompiers luttaient toujours contre une cinquantaine de feux dans le pays. Le lendemain, un second incendie, depuis sous contrôle, se déclarait en Crète, provoquant l'évacuation préventive de sept villages aux alentours.

Ailleurs, dans le nord de l'Europe, s'il n'y a pas de feu, ce sont les températures qui s'affolent, comme en Grande-Bretagne. Le mercure pourrait y dépasser ce mardi le seuil des 40 °C, une première dans le pays. La veille déjà, la température de 38,1 °C avait été relevée dans l'est de l'Angleterre, la troisième jamais enregistrée au Royaume-Uni, forçant l'Agence de sécurité sanitaire à parler d'urgence nationale. Même records de chaleur aux Pays-Bas et en Belgique.

Lire aussi

Ce mois de juillet, environ la moitié du territoire de l'UE est confronté à un risque de sécheresse et la probabilité de multiples ainsi, selon la Commission européenne qui s'inquiète également d'une baisse de rendement des cultures. Des pays comme France, la Roumanie, l'Espagne, le Portugal et l'Italie pourraient y être confrontés, indique l'institution.


LC.

Tout
TF1 Info