27 personnes ont été tuées dans un incendie qui s'est déclenché samedi dans un parc d'attraction dans l'ouest de l'Inde.
Plus de 300 personnes se trouvaient dans une salle d'une structure à deux étages dans le parc d'attraction TRP lorsque l'incendie s'est déclaré.
Les pompiers ont indiqué qu'un court-circuit était suspecté d'avoir provoqué la catastrophe.

Drame dans un parc d'attractions en Inde. 27 personnes ont été tuées, samedi 25 mai, dont 4 enfants, dans un incendie qui s'est déclaré dans un site touristique de l'ouest du pays, a annoncé un responsable local. En outre, neuf personnes ont été hospitalisées, a ajouté Prabhav Joshi, responsable au sein de la municipalité de Rajkot dans l'État du Gujarat, précisant que le bilan risquait de s'alourdir. 

"Nous avons confirmé la mort de 27 personnes dans l'incendie", a déclaré à la presse Radhika Bharai, un officier de la police indienne, dans la nuit de samedi à dimanche. Un précédent bilan faisait état de 24 morts. Les quatre enfants décédés étaient tous âgés de moins de 12 ans, selon la même source. "Les corps ont été carbonisés au point d'être méconnaissables, ce qui rend leur identification difficile", a précisé l'officier.

Un court-circuit en cause

Plus de 300 personnes se trouvaient dans une salle d'une structure à deux étages dans le parc d'attraction TRP lorsque l'incendie s'est déclaré, en ce week-end de vacances d'été, a déclaré à la presse Ilesh Kher, officier des pompiers de Rajkot. "Les gens ont été piégés par l'effondrement d'une structure temporaire près de l'entrée, qui a rendu l'évacuation difficile", a-t-il ajouté. De plus, la propagation de l'incendie a été facilitée par la nature des matériaux, très inflammables. Les photos prises sur place montrent une structure en tôle ondulée, en grande partie effondrée. Il a fallu près d'une heure pour venir à bout des flammes.

Les pompiers ont indiqué qu'un court-circuit était suspecté d'avoir provoqué la catastrophe. Le Gujarat est l'état d'origine du Premier ministre indien Narendra Modi, qui a posté sur X : "Extrêmement affligé par l'incendie survenu à Rajkot. Mes pensées vont à tous ceux qui ont perdu des êtres chers. Prières pour les blessés". Des photos postées sur le compte Instagram de l'établissement montrent qu'il comprenait un bowling, une piste de karting et des trampolines. Les incendies sont fréquents en Inde en raison du mauvais état des bâtiments, de la surpopulation et du manque de respect des règles de sécurité.

En février, onze personnes ont perdu la vie dans un incendie qui a ravagé une usine de peinture dans la capitale New Delhi. En 2022, au moins 27 personnes sont mortes et des dizaines d'autres ont été blessées après qu'un gigantesque incendie s'est déclaré dans un immeuble commercial de quatre étages de la ville. En 2016, plus de cent personnes ont été tuées après une explosion massive provoquée par un feu d'artifice dans l'état méridional du Kerala.


La rédaction de TF1info avec AFP

Tout
TF1 Info