Indonésie : le Parlement interdit les relations sexuelles hors mariage

M.C
Publié le 6 décembre 2022 à 6h18
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le Parlement indonésien vient tout juste d'adopter un nouveau texte.
Ce dernier punira les relations sexuelles hors mariage dans le pays.
La cohabitation avant l'union sera également interdite.

L'Indonésie a-t-elle signé pour de nouvelles tensions ? Le Parlement du pays a approuvé, ce mardi 6 décembre, des amendements législatifs interdisant les relations sexuelles avant le mariage et apportant d'autres modifications importantes au code pénal du pays. Le vice-président du Parlement, Sufmi Dasco Ahmad, a déclaré approuver ce texte qui a reçu la majorité des voix en séance plénière, et qui est critiqué par ses détracteurs comme un recul des libertés dans ce pays à majorité musulmane. 

"Nous avons fait de notre mieux pour tenir compte des questions importantes et des différentes opinions qui ont été débattues. Cependant, il est temps pour nous de prendre une décision historique sur l'amendement du code pénal, et de laisser derrière nous le code pénal colonial dont nous avons hérité", a déclaré devant le Parlement le ministre de la Justice, Yasonna Laoly. Mais les détracteurs de cette nouvelle loi l'ont dénoncée comme instituant une atteinte à la liberté des mœurs.

Selon la BBC, la punition pour adultère ne pourra prendre effet qu’en cas de dépôt de plainte auprès des autorités du pays. Pour les personnes mariées, l'époux ou l'épouse de l'auteur de l'adultère est habilité à porter plainte. Dans le cas des personnes non mariées, la loi permet d'autoriser leurs parents ou leurs enfants à les dénoncer pour avoir eu des relations sexuelles. Enfin, la cohabitation avant le mariage est également interdite.

Une baisse du tourisme et des investissements ?

Selon Reuters, de nombreux groupes d'entreprises ont fait part de leur inquiétude à l'idée d'instaurer ces nouvelles règles. Ces dernières pourraient causer une baisse du tourisme, mais aussi des investissements. "Pour le secteur des entreprises, la mise en œuvre de ce droit coutumier créera une incertitude juridique et incitera les investisseurs à reconsidérer leur investissement en Indonésie", a déclaré Shinta Widjaja Sukamdani, vice-présidente de l'Association des employeurs d'Indonésie. 

Lire aussi

Il y a quelques années, le précédent projet de loi avait entraîné de nombreuses manifestations à l'échelle nationale. En janvier 2022, une Indonésienne avait été fouettée 100 fois pour adultère, dans la province conservatrice d’Aceh, la seule région du pays qui applique la loi islamique de la charia. Son partenaire, quant à lui, avait reçu 15 coups de fouet. 


M.C

Tout
TF1 Info