EXCLUSIF LCI - Selon Volodymyr Zelensky, le nombre d'enfants déportés en Russie "est impressionnant"

Publié le 16 décembre 2022 à 20h58

Source : TF1 Info

Lors d'un entretien exclusif, diffusé ce 16 décembre sur LCI avec Darius Rochebin, le président ukrainien affirme que plus de 2 millions d’Ukrainiens sont déportés à ce jour en Russie.
Parmi eux, beaucoup sont des enfants, assure le chef de l'État.

Invité exceptionnel ce vendredi 16 décembre de Darius Rochebin sur LCI, le président ukrainien attire l'attention sur le sort des enfants dans ce conflit. Selon Volodymyr Zelensky, des milliers d'entre eux sont déportés vers la Russie. "On a des chiffres impressionnants", prévient le chef de l'État. "On parle de 50 000 à 200 000 enfants, dont on connait les détails : les noms, les dates de naissance, etc.".

Beaucoup sont des otages, aujourd’hui.
Volodymyr Zelenski sur LCI

"Pour les enfants, les chiffres se situent dans cette fourchette, et au total, il s’agirait de plus de 2 millions d’hommes, de femmes. Plus de 2 millions d’Ukrainiens déportés à ce jour. Avec un fort pourcentage d’enfants", insiste-t-il. Quant à savoir si ces personnes ont quitté l'Ukraine de leur plein gré, Volodymyr Zelensky précise que "beaucoup sont des otages, aujourd’hui".

Le président ukrainien se confie également sur la situation du personnel de la centrale de Zaporijia. "On sait comment les choses se sont passées : dans la ville d’Energodar, après l’occupation de la centrale, les Russes ont envoyé les enfants des familles de techniciens en disant que c’était pour les mettre à l’abri. Ils les ont envoyés quelque part et après, ils ont dit aux parents : 'si vous souhaitez récupérer vos enfants, vous devez signer un contrat avec nous, disant que vous travaillez pour la Russie, et que vous êtes prêts à échanger vos passeports ukrainiens pour des passeports russes'", explique Volodymyr Zelenski.

 

"Appelez ça comme vous voulez : déportation, prise d’otages, enlèvement…", dit-il, avant de conclure : "des exemples comme celui-là, ils sont vraiment nombreux dans les territoires occupés par les Russes". 


Virginie FAUROUX

Tout
TF1 Info