Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Invasion du Capitole : Donald Trump condamne "une attaque odieuse" et plaide la "réconciliation"

TG
Publié le 8 janvier 2021 à 7h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CHANGEMENT DE TON - Après avoir électrisé ses partisans qui ont pris d'assaut le Capitole mercredi à Washington, Donald Trump a retourné sa veste ce jeudi, lançant un rare appel à la "réconciliation".

La volte-face de Donald Trump. Deux jours après avoir soufflé sur les braises et assisté à la prise du Capitole par ses partisans, le président des États-Unis a lancé un rare appel à la "réconciliation", condamnant "une attaque odieuse". "Nous venons de vivre une élection intense et les émotions sont fortes", mais "il faut se calmer", a lancé dans une vidéo Donald Trump, lui qui invoquait des théories du complot depuis deux mois pour expliquer sa défaite. 

L'invasion du Capitole ? Le président républicain s'est dit "scandalisé par la violence". Pour autant, à aucun moment il n'évoque une quelconque responsabilité dans les violences de la veille.

"Une transition de pouvoir sans accrocs"

Prochaine (et dernière étape) pour Donald Trump : son départ de la Maison Blanche. "Je vais désormais me concentrer sur une transition de pouvoir ordonnée et sans accrocs", a-t-il encore assuré dans ce message très proche d'un discours de concession, même s'il ne reconnaît pas explicitement sa défaite face à Joe Biden.

De plus en plus isolé, Donald Trump avait, avant la mise en ligne de cette vidéo, passé la journée en retrait. Temporairement privé de réseaux sociaux, il avait laissé la porte-parole de la Maison Blanche condamner en son nom "des violences effroyables".

Lire aussi

Sans surprise, Joe Biden a, lui, tiré à boulet rouge sur son rival ces dernières heures. L'Amérique a vécu "l'un des jours les plus sombres" de son histoire, a-t-il estimé, ajoutant que Donald Trump a "multiplié les assauts" contre les institutions démocratiques américaines.


TG

Tout
TF1 Info