Irak : un influent groupe armé pro-Iran dit "suspendre" ses attaques contre les soldats américains

par F.Se avec AFP
Publié le 30 janvier 2024 à 22h20

Source : TF1 Info

Une brigade "pro-Hezbollah" basée en Iran annonce suspendre ses attaques contre les Américains.
La milice affirme vouloir ne pas nuire au gouvernement irakien.
La réponse américaine après la mort de trois de ses soldats en Jordanie semble imminente.

Les Brigades du Hezbollah, un influent groupe armé pro-Iran en Irak, ont annoncé ce mardi "suspendre" leurs opérations militaires contre les troupes américaines, Washington ayant promis des représailles après l'attaque de drone en Jordanie, qui a coûté la vie à trois de ses soldats. 

"Éviter tout embarras au gouvernement irakien"

"Nous annonçons la suspension de nos opérations militaires et sécuritaires contre les forces d'occupation, afin d'éviter tout embarras au gouvernement irakien", a annoncé le groupe sur son site Internet. Le Pentagone avait pointé une potentielle responsabilité des Brigades du Hezbollah pour l'attaque meurtrière en Jordanie contre une base logistique américaine située près de la frontière avec l'Irak et la Syrie. 

La réponse des États-Unis se précise ce mardi. Joe Biden a déclaré que "oui", il avait décidé comment riposter après la mort de trois militaires américains, une réponse qui prendra probablement la forme de représailles "multiples". Interrogé au sujet de l'Iran, le président américain a expliqué : "Je les tiens pour responsables dans la mesure où ils fournissent les armes aux gens qui ont fait ça".  

Le démocrate n'a pas donné plus de détails lors d'un échange rapide avec les journalistes à la Maison-Blanche, avant de 

partir faire campagne pour la journée en Floride. "Il est très possible que vous assistiez à une réponse graduée, pas une seule 

action, mais potentiellement de multiples actions", a ensuite précisé le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la présidence américaine, John Kirby. L'attaque au drone ce dimanche a visé une base logistique américaine située en plein désert jordanien, à la frontière avec l'Irak et la Syrie. Elle a fait trois morts et plusieurs dizaines de blessés, selon l'armée américaine. 


F.Se avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info