Israël : deux policiers tués et des blessés dans une attaque terroriste à Hadera

Y.R.
Publié le 27 mars 2022 à 22h08, mis à jour le 27 mars 2022 à 22h48
La ville de Hadera, située entre Tel-Aviv et Haïfa, au nord d'Israël.

La ville de Hadera, située entre Tel-Aviv et Haïfa, au nord d'Israël.

Source : GOOGLE MAPS

Deux terroristes ont tiré en pleine rue à Hadera, une ville dans le nord d'Israël, dimanche 27 mars.
Au moins deux personnes sont mortes et six autres ont été blessées, selon les secouristes israéliens.
Les deux tireurs ont été abattus par la police.

Ils ont fait feu en pleine rue. Deux terroristes ont mené une attaque armée à Hadera, ville située dans le nord d'Israël, entre Tel-Aviv et Haïfa, dimanche 27 mars. Cette fusillade a fait au moins deux morts, tous deux policiers, et six blessés, a annoncé la Magen David Adom, l'équivalent israélien de la Croix-Rouge. "Deux terroristes ont ouvert le feu en direction d'officiers", a indiqué la police israélienne, précisant que des forces spéciales, présentes tout près du lieu de l'attaque, avaient tué les assaillants.

Les images des caméras de surveillance de Hadera, diffusées par les chaînes israéliennes, montrent deux hommes, munis de fusils d'assaut, ouvrant le feu dans une rue où circulent des voitures. Selon un communiqué, une unité de policiers sous couverture dans la zone "a cherché à établir le contact et après une courte fusillade, a neutralisé les terroristes". "Nos officiers ont réussi à empêcher une attaque terroriste de plus grande ampleur", a réagi le porte-parole de la police, Eli Levy, à la chaîne Kan.

L'État d'Israël combattra la terreur sans compromis

Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères

Dans des communiqués différents, les mouvements islamistes armés palestiniens du Hamas et du Jihad Islamique ont salué "l'opération héroïque de Hadera", sans toutefois revendiquer avoir ordonné l'attaque meurtrière perpétrée à Hadera. 

Cet attentat terroriste intervient alors qu'Israël accueille, dimanche 27 et lundi 28 mars, un sommet réunissant les chefs de la diplomatie des États-Unis, de l'Égypte, des Émirats, du Bahreïn et du Maroc dans une localité du désert de Néguev. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, a par ailleurs informé ses homologues de l'attaque meurtrière, survenue dans la soirée dans la ville de Hadera. "Tous les ministres des Affaires étrangères ont dénoncé l'attaque terroriste et ont demandé d'envoyer leurs condoléances aux familles et leurs vœux de rétablissement aux blessés", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Lire aussi

"L'attaque terroriste méprisable de ce (dimanche) soir est une tentative des extrémistes violents de semer la peur et de frapper le tissu de la vie ici", a-t-il ajouté, cinq jours après l'attaque au couteau et à la voiture bélier à Beer Sheva, principale ville du Neguev, ayant causé la mort de deux hommes et deux femmes.

"L'État d'Israël combattra la terreur sans compromis", a affirmé le chef de la diplomatie israélienne. "Nous nous tenons fermement ensemble avec nos alliés contre quiconque tente de nous nuire."


Y.R.

Tout
TF1 Info