Italie : au moins quatre morts dans une explosion dans une centrale hydroélectrique

par T.A. avec AFP
Publié le 9 avril 2024 à 18h47, mis à jour le 9 avril 2024 à 23h04

Source : Sujet TF1 Info

Au moins quatre personnes sont décédées dans l'explosion d'une centrale hydroélectrique près de Bologne, dans le centre de l'Italie, ce mardi.
Cinq autres sont disparues, selon un premier bilan.
Cet établissement est géré par le géant de l'Énergie Enel.

Une explosion est survenue mardi 9 avril après-midi dans une centrale hydroélectrique du centre de l'Italie. Selon la préfecture de Bologne, dans la région d'Émilie-Romagne, "douze personnes" sont concernées par cet accident. Quatre sont décédées, trois sont blessées et cinq autres sont actuellement disparues. Ce mardi soir, la presse italienne fait état d'un moins un peu moins lourd, avec trois morts, quatre portés disparus et cinq blessés et hospitalisés. Cet incident s'est produit dans un établissement exploité par le géant énergétique Enel, sur la commune de Camugnano.

Un incendie dans la centrale en cause

L'intervention des secours est toujours en cours. "Il semble qu'un incendie se soit déclaré au neuvième étage, la centrale est située tout en dessous du niveau du lac, à environ 30 mètres de profondeur", a déclaré au journal italien la Repubblica le maire de la commune dans laquelle a eu lieu l'accident, vers 15 heures. Plus de 70 pompiers sont activé sur place dans l'après-midi pour rechercher les disparus.

Le groupe italien Enel Green Power, filiale spécialisée dans les énergies renouvelables d'Enel, indique dans un communiqué publié par les médias locaux qu'"un incendie s'est déclaré et a touché un transformateur de la centrale hydroélectrique". Selon la firme, "toutes les mesures de sécurité" ont été rapidement activées afin de permettre "une évacuation correcte du personnel" sur place. Toujours d'après l'entreprise, le barrage du site n'a pas été endommagé. Toutefois, la production d'énergie a été interrompue.

Une enquête ouverte

Le parquet de Bologne a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident. "Maintenant, il est temps de faire des recherches, puis il sera temps de comprendre ce qui s'est passé", a déclaré le procureur général de Bologne, Giuseppe Amato, cité par le Corriere di Bologna. Des plongeurs sont intervenus plus tôt dans la soirée autour de la zone pour tenter de retrouver certains disparus.

"Je suis avec appréhension la terrible nouvelle concernant l'explosion survenue dans une centrale hydroélectrique du bassin artificiel de Suviana, dans les Apennins bolognais, a réagi la Première ministre italienne, Giorgia Meloni sur X. Toute ma proximité et celle du Gouvernement avec les familles des victimes et des blessés concernés. Merci aux pompiers qui sont intervenus rapidement, aux secouristes et à ceux qui travaillent pendant ces heures à la recherche des disparus."

Ce live est à présent terminé. 

UNE "SITUATION TRÈS COMPLEXE"

"Nos équipes de recherche fouillent sous les décombres à l'étage moins 8, nos plongeurs travaillent sur l'étage moins 9 inondé, où il faut plonger, indique ce soir Luca Cari, porte-parole des pompiers italiens, au Corriere di Bologna. La situation est très complexe, tant dans la partie sèche et partie inondée."

UNE ENQUÊTE OUVERTE

Le parquet de Bologne a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident. "Maintenant, il est temps de faire des recherches, puis il sera temps de comprendre ce qui s'est passé", a déclaré le procureur général de Bologne, Giuseppe Amato, cité par le Corriere di Bologna.

"DES HEURES DRAMATIQUES"

"Je suis l'évolution de la situation et les activités de recherche des disparus, a indiqué le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Piantedosi, cité par la Republicca. Je remercie les pompiers et tous ceux qui s'engagent sans relâche dans les efforts de secours en ces heures dramatiques."

DES PLONGEURS VONT INTERVENIR

"Une équipe de plongeurs interviendra pour rechercher les personnes disparues vers 20 heures", a poursuivi le préfet.

"UNE TURBINE A EXPLOSÉ"

Selon le préfet de Bologne Attilio Visconti, cité par les médias italiens, "l'accident a été causé par l'explosion d'une turbine".

GIORGIA MELONI RÉAGIT

"Je suis avec appréhension la terrible nouvelle concernant l'explosion survenue dans une centrale hydroélectrique du bassin artificiel de Suviana", a réagi sur le réseau social X la Première ministre italienne Giorgia Meloni.  

LE BARRAGE DU SITE N'A PAS ÉTÉ ENDOMMAGÉ

Selon Enel, la firme qui exploitait le site de Camugnano, "toutes les mesures de sécurité" ont été rapidement activées après l'accident afin de permettre "une évacuation correcte du personnel" sur place. Toujours d'après l'entreprise, le barrage du site n'a pas été endommagé. Toutefois, la production d'énergie a été interrompue.

UN INCENDIE EN CAUSE

Le groupe italien Enel Green Power, filiale spécialisée dans les énergies renouvelables d'Enel, indique dans un communiqué publié par les médias locaux qu'"un incendie s'est déclaré et a touché un transformateur de la centrale hydroélectrique". Le maire de la commune de Camugnano Marco Masinara a pour sa part souligné qu'"il semble qu'un incendie se soit déclaré au neuvième étage".

LES IMAGES DE LA CENTRALE

Les secours italiens ont publié des images de la centrale hydroélectrique touchée par l'accident.

LE BILAN ACTUEL

La préfecture de Bologne fait état de "douze personnes" concernées par la catastrophe. Selon le second bilan dressé par les pompiers, quatre seraient décédées, trois blessées et cinq disparues.

LES FAITS

Une explosion s'est produite vers 15 heures au sein de la centrale hydroélectrique de de Suviana, située sur la petite commune de Camugnano (Émilie-Romagne), en Italie. Ce site de production d'énergie renouvelable est géré par le gérant italien du secteur Enel.

BIENVENUE

Bonjour et bienvenue sur ce live consacré à l'explosion d'une centrale hydroélectrique dans le centre de l'Italie.


T.A. avec AFP

Tout
TF1 Info