Italie : avec Giorgia Meloni, l'extrême droite prend le pouvoir

Italie : que va faire Salvini dans le gouvernement Meloni ?

V. F
Publié le 21 octobre 2022 à 21h22
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Giorgia Meloni, à la tête du parti post-fasciste Fratelli d'Italia, a été officiellement nommée cheffe du gouvernement italien.
Dans la foulée, elle a présenté la composition de son nouveau cabinet.
Le chef de file de la Ligue anti-immigration, Matteo Salvini, qui s'est fait doubler par Meloni lors de la campagne, hérite du ministère des Infrastructures.

Giorgia Meloni, dirigeante du parti post-fasciste Fratelli d'Italia, vainqueur des législatives, a présenté ce vendredi la composition de son gouvernement après avoir été officiellement nommée Premier ministre par le président Sergio Mattarella. À 45 ans, elle devient la première femme appelée à cette fonction dans l'histoire du pays. Son gouvernement, composé de 24 ministres - dont six femmes, prêtera serment samedi matin au palais du Quirinal, à Rome.

L'ancien président du Parlement européen Antonio Tajani, membre de Forza Italia, est nommé aux Affaires étrangères avec le titre de vice-Premier ministre, et Giancarlo Giorgetti, un représentant euro compatible de l'aile modérée de la Ligue, déjà ministre dans le gouvernement sortant de Mario Draghi, prend le portefeuille crucial de l'Économie.

Salvini convoitait l'Intérieur

Matteo Salvini, patron de la Ligue anti-immigration, est également nommé vice-Premier ministre, un poste qu'il avait déjà occupé à l'issue des élections de 2018, lorsque son parti avait formé un gouvernement avec les populistes écolos du Mouvement 5 Étoiles. A l'époque, il détenait aussi le portefeuille de l'Intérieur, et il le convoitait cette fois encore, mais Giorgia Meloni, forte de ses 26% alors que la Ligue n'a recueilli que 9% des suffrages, a mis son veto. Il a tout de même hérité du ministère des Infrastructures, qui a notamment la haute main sur les ports du pays.

Un poste-clé, donc, pour Matteo Salvini qui, à l'Intérieur, avait bloqué plusieurs navires des ONG secourant les migrants en Méditerranée en vertu de la politique des "ports fermés" de la Ligue. Il est toujours poursuivi à ce titre devant un tribunal sicilien pour séquestration et abus de pouvoir.

Lire aussi

De son côté, l'eurodéputé Raffaele Fitto, coprésident du Groupe des conservateurs et réformistes européens, présidé par Giorgia Meloni, hérite du portefeuille des Affaires européennes. Tandis que le technocrate Matteo Piantedosi, 59 ans, qui a passé toute sa carrière dans la préfectorale et la haute fonction publique, arrive au ministère de l'Intérieur dans un gouvernement nationaliste pour lequel les questions de sécurité et d'immigration sont stratégiques.

Le député Carlo Nordio est pour sa part nommé ministre de la Justice, tandis que Guido Crosetto, très proche de Giorgia Meloni, est nommé à la Défense.


V. F

Tout
TF1 Info