Italie : 14 morts et un enfant blessé gravement dans la chute d'un téléphérique

La rédaction de LCI
Publié le 23 mai 2021 à 14h44, mis à jour le 24 mai 2021 à 14h58
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'essentiel

DRAME - La chute d'une cabine de téléphérique ce dimanche sur les rives du lac Majeur, au nord de l'Italie, a fait quatorze morts et un enfant blessé gravement. L'accident serait dû à la rupture d'un câble.

La chute d'une cabine de téléphérique a fait quatorze morts et un blessé grave ce dimanche dans le nord de l'Italie, selon le bilan définitif des secours. Le drame s'est plus précisément déroulé à Stresa, station balnéaire du Piémont sur les rives du lac Majeur, dans le nord de l'Italie. Selon le journal La Republicca, il se serait produit peu avant 13h.

"Deux blessés ont été évacués par hélicoptère en urgence absolue à l'hôpital pédiatrique Regina Margherita de Turin", avait indiqué dans un précédant bilan un porte-parole des secours, Walter Milan, précisant qu'il s'agissait de deux enfants de neuf et cinq ans.  Le premier, admis en réanimation dans un état critique, a succombé à ses blessures. Le second, conscient, souffre notamment d'un traumatisme crânien et de fractures des jambes.

L'accident possiblement dû à la rupture d'un câble

Le téléphérique prisé des touristes relie en 20 minutes le village de Stresa au mont Mottarone qui, culminant à près de 1500 m, offre une vue spectaculaire sur les Alpes. L'accident, survenu à 300 mètres du sommet, serait dû à la rupture d'un câble, sur la partie la plus haute du parcours, faisant chuter la cabine dans laquelle se trouvaient 15 personnes. Un problème de surcharge semblait d'emblée écarté puisque ces cabines peuvent embarquer plus de 35 passagers. Le téléphérique avait été remis en service le 24 avril dernier à l'issue du deuxième confinement et avait été rénové en 2016, rapporte le quotidien milanais Corrierre della Sera.

La tristesse à Stresa après l'accident de téléphériqueSource : TF1 Info
JT Perso

Le Premier ministre italien Mario Draghi a fait part dans un communiqué de sa "profonde douleur" et a transmis "les condoléances de l'ensemble du Gouvernement aux familles des victimes, avec une pensée particulière pour les enfants gravement blessés et leurs familles". Le président de la région piémontaise, Alberto Cirio, s'est dit "dévasté" par cette "tragédie énorme qui nous coupe le souffle".

D'après La Republicca, les secours, une fois arrivés sur place, auraient mis du temps à localiser le point de chute de la cabine, la zone en contrebas étant inaccessible. Des carabiniers, des sauveteurs en montagne et deux ambulances ont été mobilisées. Lors de l'opération, un camion de pompiers s'est par ailleurs renversé, sans faire de blessés, rapporte le quotidien italien.