Biden et Harris à la Maison Blanche

Kamala Harris et Nancy Pelosi derrière Joe Biden lors de son discours au Congrès, une première historique pour les femmes

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 29 avril 2021 à 8h33, mis à jour le 29 avril 2021 à 11h36
JT Perso

Source : TF1 Info

INÉDIT - Le président Américain Joe Biden multiplie les premières historiques. À commencer par la présence de deux femmes à ses côtés, Kamala Haris et Nancy Pelosi, lors de son discours au Congrès ce mercredi soir pour ses cent premiers jours à la tête du pays.

Une première historique a accompagné le grand discours de politique générale au Congrès de Joe Biden, à l'occasion de son centième jour à la Maison-Blanche, ce mercredi 28 avril. Derrière lui étaient assises deux femmes : sa vice-présidente Kamala Harris et la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

À 81 ans, la cheffe des démocrates au Congrès Nancy Pelosi avait déjà assisté, depuis le perchoir, à de nombreux discours présidentiels. Elle avait fait parler d'elle en février 2020 en déchirant le discours sur l'état de l'Union prononcé par Donald Trump. Pour Kamala Harris en revanche - fille d'immigrés, d'origine indienne et jamaïcaine -, c'était un évènement inédit. 

"Comme tellement d'autres femmes, je me sens fière de ce moment"

La présence des deux femmes est un message extrêmement fort envoyé au reste du monde pour les près de 245 ans d'histoire américaine. "Comme tellement d'autres femmes, je me sens fière de ce moment, en nous voyant représentées", a tweeté une élue démocrate de la Chambre, Barbara Lee. "Cela aurait dû arriver il y a longtemps". 

Outre cette présence féminine inédite derrière le nouveau locataire de la Maison-Blanche, l'ambiance de ce grand rendez-vous, organisé depuis quarante ans devant quelque 1.500 invités qui d'ordinaire se pressent sur les sièges de la Chambre des représentants, était bien différente en raison de la pandémie. 

L'habituel joyeux bouillonnement a laissé place à un discours sobre prononcé devant un auditoire masqué et clairsemé. Le ton contenu de Joe Biden devant quelque 200 parlementaires et rares représentants de l'administration a offert un contraste saisissant avec les discours de son prédécesseur Donald Trump les quatre dernières années.

Dans les tribunes, l'épouse de Joe Bien, Jill Biden, était assise à bonne distance de l'époux de Kamala Harris, Douglas Emhoff, dans un balcon vide, privé de tous autres invités. 

Lors de ce discours attendu, le président américain est revenu sur une année tumultueuse marquée par la pandémie, la fin la présidence Trump et l'assaut du Capitole. Mais une fois encore, il s'est présenté comme rassembleur. "Nous avons contemplé l’abîme de l'insurrection et de l'autocratie, de la pandémie et de la souffrance, et nous le peuple n'avons pas flanché", a lancé le démocrate, en hommage au préambule de la Constitution américaine. 

Découvrez le podcast Far West

Ecoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée 

Sur APPLE PODCAST

Sur SPOTIFY 

Sur DEEZER 

Suivez avec nous la présidence Biden grâce à nos correspondants sur le terrain, nos invités et nos spécialistes. Après avoir remporté son duel face à Donald Trump, le démocrate réussira-t-il à réconcilier l'Amérique ? Quel rôle continuera à jouer l’ancien président ? Le feuilleton continue. 


Léa LUCAS avec AFP

Tout
TF1 Info