L'Etat islamique annonce la mort du fils de son chef Abou Bakr al-Baghdadi en Syrie

La rédaction LCI
Publié le 4 juillet 2018 à 3h35, mis à jour le 4 juillet 2018 à 6h31
L'Etat islamique annonce la mort du fils de son chef  Abou Bakr al-Baghdadi en Syrie

Source : AL-FURQAN MEDIA / AFP

SYRIE - L'un des fils du calife Abou Bakr al-Baghdadi a été tué lors d'une attaque menée par les djihadistes en Syrie.

Le fils du chef du groupe Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi a été tué en Syrie lors d'une attaque menée par les djihadistes dans la province centrale de Homs. "Houdhayfah al-Badri (Dieu ait son âme) le fils du calife (...) a été tué  dans une attaque contre les Nussayriyyah (ndlr : la communauté  alaouite dont est issu le président syrien) et les Russes dans une centrale  électrique dans la province de Homs", a annoncé l'EI dans un communiqué, publié  sur les chaînes Télégram utilisées par son organe de propagande Amaq.

 L'EI, qui avait connu une ascension fulgurante en Syrie et en Irak où il  avait proclamé en 2014 un "califat" à cheval sur les deux pays, a vu son  territoire se réduire comme peau de chagrin au fil des années, à coups  d'offensives distinctes. En Syrie, celles-ci ont notamment été menées par une alliance kurdo-arabe,  soutenue par la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis, d'une  part, et le régime syrien, soutenu par la Russie, d'autre part.

Portrit d'Abou Bakr al-BaghdadiSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Le groupe conserve encore quelques poches dans la partie désertique de la  province de Homs (centre) ainsi que dans l'est du pays, selon l'Observatoire  syrien des droits de l'homme (OSDH), qui estime à moins de 3% la part du territoire syrien encore sous le contrôle de l'organisation ultraradicale. Son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, donné mort à plusieurs reprises, serait  encore vivant et se trouverait en territoire syrien, le long de la frontière  avec l'Irak, a affirmé début mai un responsable irakien.

Lire aussi

Il y a un an, le 14 juin 2016, la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi avait déjà été annoncée par erreur avant d'être démentie. Même chose en novembre 2014 et avril 2015. Le mystérieux chef djihadiste n'est apparu qu'une seule fois publiquement dans la mosquée de Mossoul , dans une vidéo diffusée en 2014. la ville venait d'être conquise par le groupe État islamique.


La rédaction LCI

Tout
TF1 Info