Un cylindre, de grande taille, a été retrouvé sur une plage en Australie.
L'Agence spatiale australienne enquête pour déterminer sa provenance.
D'autres agences spatiales internationales tentent également de l'identifier.

Le mystère reste entier. S'il n'a toujours pas été identifié, le cylindre de 2,5 mètres de long et de large qui s'est échoué samedi sur une plage de l'ouest de l'Australie, à 250 km au nord de Perth, a été transféré dans un lieu secret, rapporte le quotidien britannique The Guardian. L'Agence spatiale australienne est chargée d'enquêter sur la provenance de cet objet non-identifié. 

"Alors que les premières observations ont indiqué qu'il était lié à l'industrie spatiale et qu'il pouvait s'agir d'un débris spatial, des précautions supplémentaires ont été prises pour s'assurer que l'objet ne présentait aucun danger pour la population", a déclaré un porte-parole de la police. "Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour atténuer les risques potentiels et l'objet est désormais confiné et stocké en toute sécurité pendant que l'Agence spatiale australienne s'efforce de confirmer son origine", a-t-il ajouté.

Si certains imaginaient qu'il pourrait s'agir d'une pièce du Boeing du vol MH370, disparu dans le Pacifique en 2014 avec 239 passagers à bord, la police a affirmé ce mercredi que "contrairement aux spéculations, il n'y a aucune preuve pour étayer la théorie selon laquelle l'objet est lié de quelque manière que ce soit à un avion commercial". "Après une consultation approfondie avec des agences étatiques et nationales spécialisées dans les industries maritime, aéronautique, de défense et spatiale, on pense que l'objet est lié à un système de fusée", a-t-elle précisé. L'objet pourrait provenir d'un engin spatial étranger. L'Agence spatiale australienne travaille en collaboration avec des agences internationales pour tenter de l'identifier. Il pourrait peut-être s'agir de la coque d'un moteur de fusée.


Sarah BOUMGHAR

Tout
TF1 Info