PARKING – N'arrivant pas à justifier de ses achats au magasin, un client d'un Lidl a eu une amende pour avoir profité du parking du supermarché sans y faire ses courses. Il a fait un dessin à la direction pour prouver sa bonne foi. Et, surprise, ça a marché.

Quelques coups de crayon ont suffi à convaincre. Un client du supermarché Lidl à Yate, en Angleterre, a réussi à faire sauter l’amende qu’il avait eue pour avoir profité du parking sans y faire ses courses. N’ayant plus son ticket de caisse pour prouver qu'il avait bien fait ses emplettes au supermarché, Steve Crowley a alors dessiné une saynète pour montrer sa bonne foi.

Sur son dessin, Steve Crowley met en scène sa famille devant l’entrée du supermarché. Une bulle précise : "Hé les enfants, il est environ 12h30 le 01/04/16 ! C’est l’heure de faire les courses !" Il va jusqu’à représenter une employée du magasin en train de fumer sur le parking, pour plus de réalisme.


"Leur politique de stationnement sert à faire de l'argent"

Le stationnement est autorisé 90 minutes gratuitement pour les clients du supermarché, mais tous ceux qui n'y font pas leurs courses s'exposent à une amende. Les clients doivent enregistrer leur plaque d’immatriculation quand ils passent à la caisse, ce que Steve Crowley n’avait pas fait car ce système est tout nouveau, explique le  Mirror  jeudi. 

"Leur politique de stationnement ne sert pas à protéger les clients, mais à faire de l’argent", a regretté Steve Crowley. Mais à sa grande surprise, son dessin a été accepté par la direction du magasin et ses frais de stationnement, qui s'élevaient à 45 livres sterling (57 euros), et même à 90 livres (114 euros) après avoir été majorés, ont été annulés. Comme un signe, Steve Crowley avait précisé sur son dessin que la chaîne de magasin était un lieu "où les rêves deviennent réalité".  

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >>  Le chauffeur de bus célébré comme un héros pour sa bonne action


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info