ÉTATS-UNIS - A York (Pennsylvanie), une balle perdue a traversé la vitre d'une maison et touché un petit chat nommé Opie. L'impact aurait permis, assure la mère de famille, de sauver son petit garçon de 3 ans qui était à côté.

Un miracle nommé Opie. A York (Pennsylvanie), aux Etats-Unis, jeudi dernier, une balle perdue tirée en direction de la maison d'Angelica Sipe aurait pu tourner au drame. Le projectile a traversé la fenêtre du domicile et a failli toucher le petit Daemire, son garçon de 3 ans qui dormait alors, rapporte la chaîne locale  Fox 43 .

Mais il y a Opie. Le chat de la maison se reposait paisiblement dans son panier lorsqu'il a reçu la balle dans la partie supérieure de son crâne. Selon la mère de famille, la balle est ressortie par son épaule, avant d'aller toucher par ricochet le canapé et de terminer sa course dans un oreiller, à quelques centimètres de Daemire, qui était sur la trajectoire.

"Je veux partir"

"Ça aurait pu être mon fils", raconte Angelica Sipe, convaincue que c'est son chat qui a sauvé la vie de l'enfant. Après le tir, la jeune femme a trouvé le félin allongé au sol. Il a été opéré d'urgence. "Je voulais qu'il vive, explique-t-elle. Il est le petit héros de mon fils."

Angelica raconte qu'elle est habituée aux coups de feu provenant des rues avoisinantes, mais que la violence n'était jusqu'alors jamais parvenue dans son voisinage immédiat. "Je veux partir, assure-t-elle. Je ne veux plus rester ici." Une enquête a été ouverte pour tenter d'identifier l'auteur du tir perdu. Pour autant, Opie risque de ne plus dormir sur ses deux oreilles.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> L'hommage des 200 camions aux funérailles d'un petit garçon


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info