La Chine prête à entrer en guerre en cas d'indépendance de Taïwan

CQ
Publié le 10 juin 2022 à 17h52
Wei Fenghe, ministre chinois de la Défense à Singapour en 2019

Wei Fenghe, ministre chinois de la Défense à Singapour en 2019

Source : ROSLAN RAHMAN / AFP

Pékin a prévenu qu’il "n’hésiterait pas un instant à déclencher une guerre" en cas d’indépendance de Taïwan.
Maintenant l’ambiguïté de leur position, les Etats-Unis ont menacé de réagir si la Chine envahissait l’île.

Au cours d’une rencontre avec son homologue américain ce vendredi 10 juin, le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe, a été clair : "Si quiconque osait séparer Taïwan de la Chine, l’armée chinoise n’hésiterait pas un instant à déclencher une guerre, quel qu’en soit le prix". En d’autres termes, tout désir d’indépendance de l’île, dont le territoire est revendiqué comme chinois depuis 1979, serait anéanti par Pékin. 

De récentes incursions chinoises

Des menaces proférées en marge du Dialogue de Shangri-La, ce forum international organisé jusqu’à dimanche à Singapour sur la défense et de la sécurité dans la zone Asie-Pacifique. Elles font suite à des mois de tensions diplomatiques et à des récentes incursions de l’aviation chinoise dans la zone de défense taïwanaise. Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken y avait vu le signe "d’une rhétorique et d’une activité de plus en plus provocantes" de Pékin.

Observant ces agissements de près, Washington craint d'ailleurs une tentative d’annexion de l’île, comme le raconte le Financial Times. En mai, alors qu’il était en visite officielle au Japon, Joe Biden avait prévenu que les États-Unis pourraient réagir en cas d’invasion chinoise de Taïwan et défendre militairement le territoire. Si ces propos ont semblé rompre avec la position américaine d’entretenir "l’ambiguïté stratégique" sur ce dossier, la Maison Blanche a indiqué depuis n’avoir pas changé de politique.

Lire aussi

À Wei Fenghe, le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a "réaffirmé l'importance de la paix et de la stabilité dans le Détroit (de Taïwan), une opposition à des modifications unilatérales du statu quo et a appelé (la Chine) à s'abstenir de toute nouvelle action déstabilisante envers Taïwan", d’après le Pentagone.


CQ

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info