La crise alimentaire mondiale pourrait plonger 10 millions de personnes dans la pauvreté

Marine Lemesle
Publié le 20 avril 2022 à 14h17
JT Perso

Source : JT 20h WE

La crise alimentaire mondiale pourrait faire basculer 10 millions de personnes dans la pauvreté.
Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor, appelle les pays et les institutions économiques à prendre les mesures nécessaires pour agir contre cette crise.

Embrasement du prix du carburant, flambée des prix des produits de première nécessité....Une crise mondiale sans précédent pourrait s'abattre sur 10 millions de personnes dans la pauvreté, a souligné mardi 19 avril, la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen. Cette crise est aussi accentuée par les conséquences de la guerre en Ukraine : "Elle exacerbe encore les pressions préexistantes sur les prix et l'offre alimentaire", a-t-elle souligné.

L'augmentation des prix de l'alimentation n'est pas passée inaperçu. Et cette hausse pourrait avoir de graves effets néfastes sur les populations : "Au moins 10 millions de personnes (dans le monde) pourraient plonger dans la pauvreté", a indiqué Janet Yellen, lors d'une réunion des ministres des pays du G7 et du G20. Les personnes les plus vulnérables sont touchées par l'augmentation de cette insécurité alimentaire mondiale, mais aussi : "Les familles qui dépensent déjà une part disproportionnée de leurs revenus en nourriture", a souligné la ministre.

Un appel lancé aux pays et aux institutions économiques

Pour faire réagir les pays partenaires et alliés des Etats-Unis, Janet Yellen leur a adressé un appel. Ce signal a aussi été lancé auprès des institutions économiques internationales, comme le Fonds monétaire international ou la Banque mondiale, car elles "sont bien placées pour travailler avec les pays et les partenaires touchés afin de développer des solutions".

Lire aussi

Cette crise alimentaire concerne tous les continents notamment avec l'interdépendance du système alimentaire mondial. Afin d'échapper à l'augmentation de ces prix, les restrictions à l'exportation sont à éviter. D'autres solutions émergent aussi pour tenter de contrer cette crise : " Soutenir les populations les plus vulnérables avec des filets de sécurité sociale et un soutien ciblé aux petits agriculteurs afin qu'ils puissent continuer à produire", a indiqué la ministre de l'Économie et des Finances de Joe Biden.


Marine Lemesle

Tout
TF1 Info