Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

La France livrerait des équipements militaires à la Russie depuis 2015

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 15 mars 2022 à 6h52
JT Perso

Source : TF1 Info

La France aurait livré des équipements militaires à la Russie entre 2015 et 2020, selon le média Disclose.
Or, un embargo européen sur les armes a été instauré depuis l'annexion de la Crimée en 2014.
Le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean, s'en est défendu.

La France mise à mal. Si celle-ci se défend de tout manquement, elle aurait livré des équipements militaires à la Russie entre 2015 et 2020, en dépit de l'embargo européen sur les armes ayant suivi l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, selon le média en ligne français Disclose.

De quoi parle-t-on exactement ? "D'après des documents 'confidentiel-défense' obtenus par Disclose et des informations en sources ouvertes, la France a délivré au moins 76 licences d'exportation de matériel de guerre à la Russie depuis 2015", a détaillé ce lundi le média en ligne. "Montant total de ces contrats : 152 millions d'euros, comme l'indique le dernier rapport au Parlement sur les exportations d'armement", précise Disclose, spécialiste de l'investigation sur des sujets d'intérêt public.

Parmi les équipements livrés figurent notamment des caméras thermiques pour équiper les blindés, selon Disclose qui ajoute que ces matériaux sont probablement utilisés actuellement par l'armée russe en Ukraine. L'industrie française aurait aussi livré à l'Armée de l'air russe des systèmes de navigation et des systèmes d'imagerie pour hélicoptère, d'après le média.

Selon la France, les "livraisons vers la Russie diminuent chaque année"

Toutefois, le porte-parole du ministère des armées, Hervé Grandjean a jugé ce lundi sur Twitter que "la France se conforme strictement à ses engagements internationaux, notamment le traité sur le commerce des armes et la position commune de l'UE".

Lire aussi

Graphique à l'appui, il a indiqué que "le rapport au Parlement sur les exportations d’armements de 2021 montre que depuis 2014, le montant des livraisons d’équipements à la Russie diminue chaque année, pour devenir proche de zéro en 2020. Cela correspond à l’extinction progressive de ces contrats." "Aucun nouveau contrat n’a été passé avec la Russie depuis 2014. Aucune livraison n’a été effectuée à la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine", a-t-il assuré.


Léa LUCAS avec AFP

Tout
TF1 Info