La France déroule le tapis rouge à MBZ, le président des Émirats, en visite à Paris ce lundi

LC. avec l'AFP
Publié le 17 juillet 2022 à 16h52
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le président des Émirats arabes unis Mohamed ben Zayed sera en France, ces lundi et mardi, pour sa première visite depuis son élection.
Il n'y avait plus eu de visite d'un chef émirati en France depuis 1991.

Leur entretien doit renforcer les liens déjà "forts" entre Paris et Abou Dabi. Ce lundi 18 juillet, Emmanuel Macron déroulera le tapis rouge dans la capitale pour son homologue des Émirats arabes unis, Mohamed ben Zayed (MBZ), qui effectue sa première visite à l'étranger depuis son élection en mai 2022. Et ce n'est pas un moindre événement : la dernière venue d'un chef émirati dans l'Hexagone remonte à 1991, durant le second septennat de François Mitterrand.

Un dîner au Grand Trianon

Pour marquer le coup, l'Élysée a donc mis les petits plats dans les grands. Dès ce dimanche, Mohamed ben Zayed sera accueilli par le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. Lundi, il rencontrera ensuite le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, à l’hôtel des Invalides, avant de déjeuner en tête-à-tête avec Emmanuel Macron. Après un échange avec le président du Sénat, Gérard Larcher, MBZ retrouvera le locataire de l'Élysée lors d'un dîner d'État dans le cadre très prestigieux du Grand Trianon, dans le parc du château de Versailles.

Là-bas, une centaine d’invités seront présents, dont les membres du gouvernement, les présidents du Palais-Bourbon et du Sénat, les anciens présidents de la République. Mais aussi des grands patrons, des personnalités du monde de la culture ou du sport. Le lendemain, Mohamed ben Zayed sera raccompagné à l’aéroport par la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, non sans s'être entretenu avant avec la Première ministre, Elisabeth Borne.

Des partenariats à la clé

Depuis 2017, Emmanuel Macron a rencontré à plusieurs reprises MBZ, dont la dernière fois lors de sa courte visite à Abou Dhabi pour rendre hommage au cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, le président émirati décédé le 13 mai. Le locataire de l'Élysée s'était auparavant rendu dans le pays en 2021, où il avait supervisé une commande record de 80 avions de combat Rafale. À cette occasion, l'accord de licence du Louvre Abou Dhabi avait été prolongé de dix ans, jusqu'en 2047.

Lire aussi

Cette fois-ci, la visite entre les deux hommes sera l'occasion d'évoquer partenariats "en matière de sécurité, de défense, d'énergies et technologies du futur", souligne l'Élysée dans un communiqué. Ils discuteront des moyens des "efforts conjoints" pour "la stabilité et sécurité régionales" dans un contexte marqué par la guerre en Ukraine.


LC. avec l'AFP

Tout
TF1 Info