Certains affirment que la Russie serait déjà présente au Sahel.
Moscou aurait envoyé un "grand contingent" militaire au Mali, en direction du Niger.
À l'heure actuelle, rien ne prouve l'authenticité de cette information.

On le sait, l'ombre de la Russie plane sur le Sahel. Mais pour certains, la question de l'influence de Moscou dépasse désormais les prises de parole. Selon plusieurs publications en ligne, un "grand contingent de militaires russes" serait arrivé au Mali dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 août. "Le Mali renforce son dispositif militaire le long de la frontière nigérienne" où des "habitants" auraient confirmé la présence "de militaires russes", écrit ainsi une publication. Nous avons voulu en savoir plus.

Une source douteuse et aucune preuve

Nous avons retracé cette rumeur jusqu'au compte d'Abdoul Niang, qui la publie samedi après-midi. Dans son message, notamment partagé sur Facebook, il cite une "source sécuritaire", sans plus d'informations. Or, ce journaliste est très controversé. Adepte des discours antifrançais, il a diffusé à plusieurs reprises des fausses informations. 

Il a par exemple été l'auteur de la fausse information selon laquelle le M5-RFP, un mouvement politique malien, avait détourné des centaines de millions de francs, ou celle selon laquelle les autorités d'une commune du pays avaient fixé de manière unilatérale de nouvelles conditions d'exploitation de ses mines. Par ailleurs, pour illustrer son propos, il utilise la photo d'une colonne de pick-up des forces armées maliennes (FAMA) qui participaient à une opération militaire contre les groupes armés terroristes, publiée dès avril 2022.

Voilà pour la forme. Et quid du fond ? Aucune photo disponible en ligne ne confirme la présence d'un "grand contingent militaire" sur place. Et la totalité des publications que nous avons pu analyser diffusent la rumeur à partir de photos sorties de leur contexte. Comme celui qui utilise un cliché d'Associated Press pris en Ukraine au 7 mars 2022 ou un autre qui montre un convoi de véhicules blindés acheté par le Mali et arrivé à Bamako en janvier 2020

Il n'existe aucune image de blindés russes arrivant au Mali ce week-end, malgré l'attention portée ces derniers jours à cette région. On sait, en revanche, depuis plusieurs mois que Wagner est présent sur place, Prigojine l'ayant reconnu en avril dernier, après des mois de déni.

Tout laisse donc penser qu'il s'agit d'une fausse information dont le seul objectif est la promotion de Moscou dans cette zone sous tension. D'ailleurs, cette rumeur est bien le fruit d'une campagne d'influence coordonnée par la milice Wagner, comme a pu l'analyser "All eyes on Wagner". Le collectif de veille sur l'activité de la milice a pu retracer l'origine de cette rumeur à des chaines Telegram russes affiliées à Prigojine, décrivant une "campagne coordonnée depuis le Mali". Encore une preuve de la "déstabilisation à la mode russe-africaine" décrite par Paris le 31 juillet.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter: notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info