Le fait divers du jour : Elle lance un appel sur Facebook pour faire tuer son chien

Le service METRONEWS
Publié le 28 septembre 2015 à 11h44
Le fait divers du jour : Elle lance un appel sur Facebook pour faire tuer son chien

ETATS-UNIS - Une Texane a passé une annonce sur son compte Facebook afin de trouver quelqu’un qui accepterait de tuer son chien de 3 ans. Après avoir été dénoncée par ses amis, elle a dû confier l’animal aux services de protection d’animaux.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Les agents de protection des animaux ont été alertés par ses amis. Une femme originaire du Texas, aux Etats-Unis, a provoqué l’indignation de ses amis sur Facebook jeudi, après avoir posté une annonce pour le moins inattendue. Dans son post, l’Américaine demande : "J’ai besoin de quelqu’un pour venir tuer mon chien, personne ici n’a le cœur de le faire. Nous fournissons l’arme à feu". Bien entendu, cela a rapidement choqué son entourage virtuel qui s’est empressé de partager sa publication pour la dénoncer.

Aussitôt informés, les services de protection des animaux se sont rendus à son domicile afin de récupérer l’animal. "Comme elle a accepté de le confier, elle ne sera pas poursuivie par la justice", ont expliqué les autorités locales.

"Elle fouillait dans les poubelles"

Interrogée sur les raisons qui l’ont poussée à vouloir tuer Cannelle, un bouledogue croisé saint-bernard de 3 ans, la propriétaire a répondu "qu’elle ne pouvait plus s’occuper de sa chienne et que cette dernière fouillait constamment dans les poubelles", relate le site Khou.

Prise en charge par une famille d’accueil le temps d’être adoptée, Cannelle a été stérilisée et soumise à un bilan complet par un vétérinaire. "Je travaille avec les chiens au quotidien, ils sont ma vie. Quand je l’ai vu franchir la porte du refuge, j’en ai eu le cœur brisé. Comment peut-on vouloir tuer un animal aussi doux ?", s’est interrogée Nanette Moss, coordinatrice du refuge animalier. Elle a assuré qu'ils feront tout pour que l’animal soit heureux.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> A 28 ans, elle est déjà "morte" treize fois

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Atteint d'une grave malformation, ce bébé défie tous les pronostics


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info