Le fait divers du jour : il tue son frère... pour une histoire de cheeseburger

Le service METRONEWS
Publié le 11 mai 2016 à 13h00
Le fait divers du jour : il tue son frère... pour une histoire de cheeseburger
L'essentiel

MINNESOTA – Lors d'une dispute avec son frère, Benjamin est sorti de ses gonds, et l'a tué. La pomme de discorde ? Un cheeseburger.

Il a eu un coup de sang. Il n'a pas réfléchi, a tiré, et tué son frère. Le drame s'est déroulé la semaine dernière, à St. Cloud, dans le Minnesota. Mais le plus triste de l'histoire est le motif de la dispute : un simple cheeseburger.

Jeudi soir, à 22 heures, Benjamin, 25 ans, appelle la police. Il leur raconte qu'il vient d'abattre son frère, Nicolas, âgé de 28 ans, à leur domicile. "Nous nous sommes disputés, j'ai attrapé une arme et j'ai tiré", raconte-t-il au téléphone. "Oh, mon dieu", répond l'officier de police. L'histoire est rapportée par le Orlando Sentinel, journal local.

"Mon fils vient de tuer mon fils"

La maman des deux garçons, Laura, était elle aussi au domicile quand les faits ont eu lieu. Elle et Nicolas rentraient d'un bar, quand les deux frères ont commencé à se disputer. Au loin, Laura a entendu Benjamin dire qu'il allait tirer sur Nicolas. Elle a entendu un coup bref, est arrivée en trombe, et a trouvé Nicolas sur le sol, dans la salle de séjour.

En panique, elle aussi a appelé le poste de police. "Mon fils vient de tuer mon fils !", s'est-elle écrié. "Comment as-tu pu, Benjamin ?" D'après la police, Benjamin a raconté qu'il n'avait pas bu, mais qu'il était à la maison quand sa mère et son frère sont rentrés. Nicolas aurait commencé à se moquer de lui et le provoquer, et, d'après ce que Benjamin a confié à la police, c'est donc un simple cheeseburger qui a mis le feu aux poudres, sans que l'on en sache davantage. Le jeune homme a été emprisonné dans la prison du comté d'Osceola. Il est officiellement inculpé d'assassinat.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> L'avocate était nymphomane et cocaïnomane

ENVIE D'ONDES POSITIVES ? >> Il creuse un puit pour sa femme chassée par des villageois