Le fait divers du jour : insultée parce qu'elle allaitait en public, elle épingle le goujat dans une vidéo sur Facebook

Le service METRONEWS
Publié le 16 juin 2016 à 14h39
Le fait divers du jour : insultée parce qu'elle allaitait en public, elle épingle le goujat dans une vidéo sur Facebook
L'essentiel

ETATS-UNIS – Jessie Maher donnait le sein à son bébé dans un restaurant du Connecticut lorsqu'elle a été prise à partie par un homme qui s'en offusquait. Choquée, la jeune femme, qui envisage de porter plainte, a publié sur Facebook une vidéo de la scène, devenue virale.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Au vue de l'écho rencontré par la vengeance de Jessie Maher, relayée de CNN au Washington Post en passant par la presse tabloïd anglo-saxonne, l'homme qui l'a prise à partie alors qu'elle donnait le sein à son bébé doit se sentir dans les petits souliers.

Cette jeune mère allaitait sa fille d'un mois dans la cafétaria d'un supermarché du Connecticut lorsqu'un homme s'en est offusqué et l'a, raconte-telle, violemment insultée. Après lui avoir notamment dit sans ménagement que ce qu'elle faisait été "dégoûtant", il est allé jusqu'à la traiter de "p…".

Les clients et les employés la soutiennent

La suite, on peut la voir sur une vidéo tournée depuis le smartphone de Jessie, que la jeune femme a postée sur son compte Facebook : l'homme d'une quarantaine d'années, tête rasée, jean et tee-shirt noir, continue à protester, allant jusqu'à demander le remboursement de ses consommations. Mais les autres clients et les employés de la cafétéria, qui ont assuré à la jeune maman qu'elle était tout à fait dans son droit, soutiennent celle-ci. "Le nombre de personnes qui ont accouru pour me défendre est hallucinant", s'est-elle réjouie auprès de CNN .
 

Des soutiens, Jessie, qui a par ailleurs dit envisager de porter plainte, en a ensuite également reçus à la pelle sur Internet. Sa vidéo publiée lundi soir affiche 6,6 millions de vues et près de 80.000 partages ce jeudi.

ENVIE D'ONDES POSITIVES ?
>> 
La belle histoire du jour : touchée par la solidarité de mamans prêtes à tout pour l'aider à s'occuper de sa petite-fille, elle fond en larmes