Le fait divers du jour : l’enfant pose ses pieds sur le siège du train, un passager le violente en lui faisant une clé de bras

Le service METRONEWS
Publié le 25 juillet 2016 à 13h09
Le fait divers du jour : l’enfant pose ses pieds sur le siège du train, un passager le violente en lui faisant une clé de bras
L'essentiel

ANGLETERRE - Un retraité s'est emporté face à l'insolence d'un enfant d'une dizaine d'années à bord d'un train : l'homme a fait une clé de bras au jeune garçon après que celui-ci a refusé d'enlever ses pieds du siège. La photo de l'incident, qui fait l'objet d'une enquête outre-Manche, choque sur les réseaux sociaux.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

La sentence ne s’est pas fait attendre. Un enfant, qui avait posé ses pieds sur le siège d’un train en Angleterre, a été violenté vendredi par un autre passager. Excédé par l’attitude du jeune garçon, l'homme a fini par lui faire une clé de bras. Une photo de l'incident a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

L'enfant était monté à bord de la ligne Clitheroe-Manchester Victoria à Bolton, près de Manchester, avec deux autres garçons, âgés de 8 à 11 ans, non accompagnés d’adultes. Une altercation a eu lieu entre les trois garçons et l'homme de 70 ans lorsque celui-ci leur a demandé de retirer leurs pieds des sièges. 

Une clé de bras à un enfant de 10 ans

D’après un passager, les enfants auraient refusé d’obéir au retraité : "Ils étaient tout à fait insolents", a-t-il commenté auprès du  Sun . L'homme a alors menacé les garçons de leur pincer l’oreille, avant de se rasseoir. Mais ils ont remis leurs pieds sur la banquette et le retraité "a essayé de les faire se rasseoir correctement", poursuit ce témoin. C’est alors que l'homme a fait une clé de bras à un des enfants. La photo relayée sur les réseaux sociaux a été prise par un de ses camarades.

Un autre témoin de l’incident a confié à  Manchester Evening News  que les enfants ont "pleuré" face au comportement "policier" du retraité. Une femme a d'ailleurs insisté à plusieurs reprises auprès de l’homme pour qu’il s'arrête. Les enfants ont finalement été pris en charge par la compagnie Northern Rail. La police des transports britanniques et la compagnie ferroviaire enquêtent sur l’incident. 

LE FAIT DIVERS D’HIER >> Ils font l'amour en pleine rue, un amateur les photographie

ENVIE D’ONDES POSITIVES >> Blessé et perdu dans les montagnes, l'ado survit grâce à un chien